Nouvelles : La famille de l'agent de sécurité d'un Walmart happé par un client furieux donne des nouvelles de son état de santé

La famille de l'agent de sécurité d'un Walmart happé par un client furieux donne des nouvelles de son état de santé

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Les proches de Philippe Jean, l'agent de sécurité d'un Walmart happé par un client furieux, ont donné de ses nouvelles lundi matin. S'il est toujours dans un état critique, il a recommencé à respirer par lui-même et il a réagi en entendant la voix de sa femme. 

Âgé de 35 ans et père de 5 enfants, Philippe Jean est toujours dans le coma. 

« Merci a tout ceux qui pensent a mon frère Phil, je sais que plusieurs sont énormément inquiet pour lui, son état demeure critique mais hier il a commencé a respirer par lui-même et a eu une forte réaction en entendant la voix de son épouse ce qui veux dire qu'il pourrait entendre malgré le coma », a écrit la soeur de Philippe Jean sur Facebook. 

« Phil nous savons que tu nous reviendras, prend ton temps », a-t-elle ajouté. 

Les proches de Philippe Jean ont aussi remercié les Québécois pour leur générosité. En effet, depuis le terrible drame qui a plongé l'homme de 35 ans dans le coma, une campagne de financement social a été lancée pour soutenir la famille. Jusqu'à maintenant, plus de 53 000 $ ont été amassés. Des dons extrêmement généreux en cette période difficile. Cliquez ici si vous souhaitez faire un don pour la famille de Philippe Jean

« Ca va bien aller? Ces ce qu'on tente tous de ce dire dans cette période difficile...mon frère lui essayait d'aider en faisant respecter des règles tout simple le jour comme agent de sécurité...la nuit nous allions a travers la province installé des plexi-glaces pour protéger nos caissières dans les épiceries, on aide comme on peu, hier nous allions chercher mon frère après sont travail, mais ces une scène de crime que nous avons trouvé... parce que quelqu'un refusait la distanciation social il s'est dit que tenté d'éloigner mon frère de ces 5 enfants et de sa femme peut-être pour toujours soulagerais sa frustration #cavabienaller ? », avait écrit le frère de Philippe Jean peu de temps après le drame sur Facebook. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Facebook · Crédit Photo: Facebook