Nouvelles : L'employé d'un restaurant qui s'est moqué de Daniel Pilon donne sa version des faits

L'employé d'un restaurant qui s'est moqué de Daniel Pilon donne sa version des faits

Elle est bien différente de celle du complotiste

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Il y a quelques jours, l’une des figures les plus connues du mouvement complotiste au Québec, Daniel Pilon, avait dénoncé sur les réseaux sociaux un restaurant où il racontait avoir vécu une mauvaise expérience. L’employé qui lui aurait donné du fil à retordre a donc décidé de briser le silence en exposant sa propre version des faits.

C’est sur la page collective du blogueur Xavier Camus que la version des faits de l’employé du Resto Végo a été publiée.

Alors que Daniel Pilon affirmait dans sa dénonciation qu’il avait exigé un remboursement, la version de l’employé nous apprend qu’en réalité, le complotiste n’a jamais eu le temps de franchir l’étape du paiement à la caisse. De plus, on y apprend aussi que le complotiste n’a jamais précisé dans quel contexte il s’est présenté avec ses camarades au restaurant.

Bref, nous n’y étions pas et ainsi, voilà la version des faits de l’employé, telle que livrée sur la page Facebook du blogueur Xavier Camus :

« Évidemment, comme c’est souvent le cas avec les complotistes, le gars a omis d’ajouter pleins de détails importants dans son post Facebook, pour se victimiser au maximum. 

Alors, pour mettre les choses au clair, voici ma version des faits en détail. 

Samedi dernier, nous avions une réservation de 20 personnes à ma job (c’était la fameuse journée de la manif contre le ‘’passeport vaccinal’’). 

D'habitude, les employé(e)s du Végo rappellent respectueusement aux gens, dès leur arrivée au resto, de porter le masque quand ils se promènent. Oui, bien sûr, des oublis, ça peut arriver. Par contre, de ce que j’en sais, jamais l’équipe du Végo n’a eu de problèmes avec un ou un client(e) qui aurait refusé(e) de porter le masque par le passé. Après la fameuse manif du 14 août par contre, c’était une autre histoire. 

Vers 19h/19h30 le groupe de 20 décide d’entrer rapidement au resto (vous l’aurez sûrement deviné) sans masque. 

Quand je leur demande poliment de mettre des masques, les gens du groupe rétorquent d’un ton extrêmement défensif que « Non ! On ne le portera pas, le masque ! », « Chu contre ça, moi, le port du masque !! », « Tu vas pas m’dire quoi faire !», « J’ai une condition médicale tu peux rien faire !» (yeah, right…) 

Je suis un grand fan des pages d’information qui critiquent/tournent en dérision les fameux vidéos de complotistes. Alors, évidemment que dès leur arrivée dans le vestibule de ma job (que ce soit François Amalega, Amélie Paul, Mel Goyer, Dan Pilon et même des ''wannabeconspi'' un peu connu ) je les ai tous reconnu immédiatement. 

Appeler la police pour dénoncer leur refus d’obtempérer aurait été une option envisageable, mais puisque personne n’avait envie de ‘’dealer’’ avec la merde que ça aurait créé, l’équipe a décidé, contre son gré, de servir nos amis les complotistes. 

Quand ce fut au tour du dernier client de payer à la caisse (Dan Pilon), je n’en pouvais tout simplement plus. 

Tous les autres membres du groupe avaient déjà pris leur cabaret et étaient descendus au sous-sol (le Végo comporte 3 étages) pour aller manger sur les grandes tables. Il ne restait donc plus que lui et la caissière et moi à l’étage. 

Je suis donc allé (je reconnais mon manque de professionnalisme sur le coup de ne pas avoir su garder tout cela pour moi) confronter Pilon en me moquant de lui. 

Puisque l’adrénaline me sortait pratiquement par les oreilles, je garde un souvenir un peu flou de notre confrontation. 

En gros, on était tous deux très arrogants l’un envers l’autre. Il ne comprenait pas mon sarcasme alors il a vite commencé à me traiter de « p’tit crisse». Ça s’est terminé par Pilon qui a décidé de ne pas payer son assiette qu’il venait de se faire servir et de quitter le resto. 

Pour préciser, depuis la covid, les clients du Végo doivent dire à l’employé(e) assigné(e) au service à la clientèle ce qu’ils désirent avoir dans leur assiette et payer (au poids) à la caisse une fois l’assiette remplie à leur goût. Ensuite, commande en main, ils choisissent une table et vont manger. 

Donc non, notre Dan n’a jamais demandé de remboursement comme il le prétend dans son post FB puisqu’il n’a jamais même payé l’assiette en question. 

5/10 minutes plus tard, tout frustré, Dan Pilon nous réapparait à la caisse et exige de parler à notre gérant. Il voulait que je lui offre mes excuses. 

Dans la vie, je me fais toujours le devoir d’assumer mes actions alors, lorsque le gérant m’a mis au fait de la demande de Dan, je me suis présenté à lui et j’ai dit : « Yo, j’le pense vraiment pas mais, je m’excuse ! ». 

Il était évidemment pris au dépourvu que sa revanche n’ait pas marché et a fait ce que tout bon complotiste anti-vax sait faire en situation de crise: sortir son cell en lançant des menaces. Je ne me rappelle plus des mots exacts, mais son discours ressemblait à : « Heille, j’ai 70K followers sur ma page Facebook. Viens-t-en icitte que j’te prenne en photo, on va détruire ta réputation ! ». 

Malheureusement pour lui, je me suis déplacé dans la salle des employé(e)s trop vite pour qu’il réussisse à me prendre en photo ?  . Il a donc entrepris de faire une campagne de salissage contre « le Végo » à la place. Sans oublier qu’une de ses amies est allée voir mon gérant par la suite pour lui annoncer qu'ils allaient essayer de me poursuivre pour diffamation ! 

Je ne m’en inquiète pas ben ben cela dit. Elle semblait pas mal ivre et ne se rappelle sûrement plus de sa soirée. C’est fou, quand on y pense. Si les 20 coucous avaient eu la présence d’esprit de respecter les mesures, rien de tout cela ne se serait passé ! »

Enfin, sur la photo qui précède, vous pouvez y voir la version de Daniel Pilon à propos du même incident. Qui dit la vérité selon vous?

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Facebook · Crédit Photo: Facebook