Nouvelles : L'Alabama adopte une loi obligeant les pédophiles à être castrés chimiquement.

L'Alabama adopte une loi obligeant les pédophiles à être castrés chimiquement.

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
17,725 17.7k Partages

Décidément, l'Alabama se distingue par sa législation drastique. Après une loi sur l'avortement qui a fait scandale, l'État américain vient d'adopter une loi obligeant les délinquants sexuels à être castrés chimiquement lorsqu'ils demandent leur liberté conditionnelle. 

C'est le Daily Mail qui rapporte cette nouvelle qui risque de faire beaucoup de bruit aux quatre coins de la planète. Certains vont être totalement pour cette mesure alors que d'autres vont être complètement contre. Une chose est certaine: tout le monde ou presque va avoir son avis sur la question. En effet, l'Alabama vient d'adopter une nouvelle loi drastique qui va obliger les délinquants sexuels à être castrés chimiquement lorsqu'ils demandent leur liberté conditionnelle. Mais ce n'est pas tout, ces mêmes délinquants sexuels devront payer eux-mêmes les frais de leurs castrations respectives.

Pour celles et ceux qui ne sont pas familiers avec la notion de castration chimique, Wikipédia explique qu'il s'agit de « l'administration de substances hormonales. Elle est aujourd'hui employée aux États-Unis et dans quelques pays d'Europe pour lutter contre la récidive des délinquants sexuels. Ce traitement peut être administré aux hommes et aux femmes». Vous l'aurez donc compris, il s'agit donc de médicaments que vous prenez durant un certain temps et qui assurent que vous n'avez plus de pulsions sexuelles.

Le Daily Mail explique qu'une fois le traitement administré, cela sera au juge de déterminer quand le traitement devra prendre fin. Le détenu pourra être sous traitement tant que le juge estime que c'est nécessaire. Cette nouvelle loi est vue comme un moyen de limiter les chances de récidives chez les délinquants sexuels. Une mesure drastique qui risque de ne pas faire forcément l'unanimité, mais cela semble être le cadet des soucis de la gouverneur Kay Ivey qui n'a pas peur des critiques. Ça c'est le moins que l'on puisse dire.

En effet, rappelez-vous, il y a quelques semaines, elle s'était distinguée avec la promulgation d’une loi très stricte concernant l'avortement. En effet, cette nouvelle législation rend désormais pratiquement illégale la quasi-totalité des avortements en Alabama que cela soit pour un viol ou un inceste. Une loi qui a fait scandale un peu partout sur la planète et on comprend aisément pourquoi.

Partager sur Facebook
17,725 17.7k Partages

Source: Daily Mail
Crédit Photo: Adobe Stock