Nouvelles : Kim Kardashian fait une révélation étonnante en partageant une vidéo de son dernier enfant

Kim Kardashian fait une révélation étonnante en partageant une vidéo de son dernier enfant

La vedette fait des révélations sur son troisième enfant.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1 1 Partages

Comme vous le savez tous, Kim Kardashian attire l'attention des médias depuis une bonne dizaine d'années maintenant et le moindre de ses faits et gestes sont analysés par la presse. C'est encore le cas aujourd'hui après qu'elle ait partagé  une vidéo de son dernier enfant tout en avouant avoir eu recours à une mère porteuse.

C'est le Daily Mail qui rapporte cette nouvelle d'une grande importance pour tous les admirateurs de Kim Kardashian qui sont à l'affut de la moindre nouvelle la concernant. Et bien là ils vont être servis puisque la vedette de la télé-réalité a partagé une vidéo très mignonne de sa petite fille Chicago qui a dix mois maintenant. Elle a également avoué au Daily Mail avoir eu recours à une mère porteuse et donc à la procréation médicale assistée pour avoir ce troisième et dernier enfant.

Si on commence par commenter la vidéo de Chicago West, on peut voir la petite fille d'un an à peine regarder la caméra. Kim a ajouté à joli filtre Instagram qui permet de voir des étoiles tout autour de sa tête. Elle est habillée tout en blanc et elle a les cheveux attachés. Une petite fille bien mignonne qui a l'air d'être très content d'être de se voir dans la caméra. Kim Kardashian trouve d'ailleurs que Chicago West et sa jumelle. Selon elle, elles se ressemblent comme deux goutes d'eau au même âge. On vous laisse juger par vous même en regardant la vidéo ci-dessous :

Cependant, il ne s'agit pas de la révélation la plus importante concernant la vie de Kim Kardashian indique le Daily Mail. La vedette de la télé-réalité à avouer avoir eu recours à une mère porteuse pour la naissance de son dernier et troisième enfant Chicago West. Selon les informations du Daily Mail, elle explique qu'elle n'avait pas la force physique et mentale pour endure une nouvelle grossesse. Elle n'était tout simplement pas capable, mais elle voulait à tout prix un troisième enfant. C'est donc chose faite.

Toujours selon les informations du Daily Mail, elle affirme qu'elle a adoré ses deux grossesses, mais que c'est trop demandant en termes d'énergie et de santé mentale. Elle dit d'ailleurs qu'elle est très contente que ses deux soeurs Kylie et Khloé soient enceintes en ce moment, mais qu'elle n'échangerait sa place avec elles pour rien au monde.

Rappelons que selon Wikipédia, "la gestation pour autrui (GPA) est une pratique sociale de procréation. Une femme, appelée mère porteuse ou gestatrice est inséminée par des embryons, puis est enceinte et accouche d'un enfant qui est remis à la naissance à la personne ou au couple de commanditaires, appelés aussi "parents intentionnels". Les embryons ne sont habituellement pas conçus avec l'ovule de la mère porteuse, mais avec celui d'une donneuse d'ovocyte ou de la femme commanditaire - appelée également- mère intentionnelle".

Toujours selon les informations de Wikipédia, "aux États-Unis, par défaut, la gestation pour autrui tout comme la procréation pour autrui étaient régies par les lois de l'adoption et du don de sperme. Toutefois, à la suite des affaires de Bébé M, en 1987, et de Johnson v. Calvert en 1993, de nombreux états ont légiféré à propos des mères porteuses, en général  pour encadrer cette pratique et clarifier les règles de filiation (à l'exemple de l'État de New York, où la loi signée par le gouverneur Mario Cuomo permet seulement une indemnisation de la mère porteuse; des lois similaires ont été passées en Arkansas, en Floride, dans l'Illinois, au Nevada, au New Hampshire, au New Jersey, en Oregon, au Texas, dans l'Utah, en Virginie et dans l'État de Washington ou pour l'interdire complètement comme dans le Michigan). Depuis le milieu des années 1970, environ 25 000 enfants sont nés aux États-Unis via cette procédure".

Partager sur Facebook
1 1 Partages

Source: Daily Mail · Crédit Photo: Instagram