Nouvelles : Joe Biden commence la journée des élections en visitant la tombe de son fils

Joe Biden commence la journée des élections en visitant la tombe de son fils

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Au moment où le jour J est arrivé, Joe Biden a commencé sa journée en visitant la tombe de son fils, Beau, rapportent des médias américains. 

Selon The Independent, le candidat démocrate s'est présenté tôt le matin à l'église Brandywine, dans la ville de Wilmington au Delaware pour assister à une messe.

Accompagné de sa femme, Jill, et de ses petites-filles Finnegan et Natalie, celui qui aspire à devenir le prochain président des États-Unis a également visité la tombe de son fils Beau, un vétéran de la guerre en Irak décédé à l'âge de 46 ans en mai 2015 d'une tumeur au cerveau. 

Le cimetière de l'église est également le lieu de repos de la première épouse du candidat démocrate, Neilia Hunter, et de son autre fille, Naomi. Les deux sont mortes dans un accident de voiture en 1972, peu après que Joe Biden eut été élu en tant que sénateur du Delaware. 

Selon The Independant, Joe Biden a l'intention d'ensuite passer le reste de la journée dans l'État de la Pennsylvanie, afin d'appeler les électeurs qui ne l'ont pas encore fait à se rendre aux urnes.

Pendant ce temps, son opposant républicain et actuel président des États-Unis, Donald Trump, a commencé sa journée en donnant une entrevue téléphonique à l'émission Fox and Friends.

L'actuel locataire de la Maison-Blanche a déclaré au coanimateur Steve Doocy qu'il était confiant de remporter l'élection. « Quand il y a une victime, s'il y en a une, je crois que nous aurons une victoire. Vous savez, il n'y a pas de raison de jouer un jeu. Et je crois que nous aurons la victoire. Vous savez, j'ai l'air d'avoir, je pense, une solide chance de gagner », a-t-il déclaré. 

Il a profité de son passage à l'émission pour également fustiger son opposant démocrate. Il a notamment déclaré que Joe Biden ne serait pas en mesure d'empêcher les membres « d'extrême gauche » de l'aile démocrate de prendre le contrôle du parti, s'il gagnait l'élection. 

« Joe aura de la difficulté, il ne sera pas capable de les contrôler (...). Joe Biden ne sera jamais en mesure de gérer et, s'il le fait, il ne restera pas très longtemps », a-t-il argué. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: VT.co · Crédit Photo: Facebook