Nouvelles : Jean Charest poursuit le gouvernement du Québec pour violation de sa vie privée

Jean Charest poursuit le gouvernement du Québec pour violation de sa vie privée

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Dans un communiqué diffusé ce vendredi, l'ex-premier ministre Jean Charest a annoncé qu'il poursuit le gouvernement du Québec pour violation de sa vie privée.

C'est Radio-Canada qui rapporte cette nouvelle qui est en train de faire le tour de la province. L'ex-premier ministre Jean Charest a annoncé qu'il poursuit le gouvernement du Québec pour violation de sa vie privée dans le cadre de l’enquête «Machûrer» initiée par l'Unité permanente anticorruption (UPAC). Il réclame notamment 1 M$ en «dommages punitifs» et 50 000 $ en «dommages moraux subis». 

«Au cours des dernières années, des informations confidentielles sur ma privée ainsi que sur ma famille ont fait l'objet de plusieurs fuites médiatiques. Ces fuites sont illégales et constituent de surcroît une entrave à la justice», peut-on notamment lire dans le communiqué de Jean Charest. «L'UPAC, qui mène l'enquête ''Mâchurer'', et le gouvernement dont elle relève sont responsables de cette violation de ma vie privée», ajoute-t-il.

Il justifie sa décision en expliquant en expliquant que dans le passé il avait demandé des excuses publiques du gouvernement provincial en plus d'avoir proposé d'avoir recours à la médiation, mais sans succès.

Radio-Canada rappelle que l'enquête «Mâchurer» a été lancée en 2014 et concerne le financement du Parti libéral du Québec. Jean Charest avait demandé dans le passé la fin de cette enquête sans l'obtenir.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Radio-Canada · Crédit Photo: Capture d'écran vidéo Youtube