Nouvelles : «J'ai volé l’innocence de ma fille et j’ai brouillé ses frontières entre le bien et le mal»

«J'ai volé l’innocence de ma fille et j’ai brouillé ses frontières entre le bien et le mal»

Une histoire bouleversante.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
157 157 Partages

Parfois, les victimes de violences sexuelles ne peuvent pas s'empêcher de reproduire les mêmes atrocités sur leurs enfants respectifs. C'est exactement ce qui est arrivé à cet homme d'une trentaine d'années qui a fait subir à sa fille un traitement similaire à celui qu'il a subi.

C'est BFM TV qui rapporte cette histoire bouleversante. Dans la ville de Bry-sur-Marne en banlieue parisienne, un homme de 35 ans dont l'identité n'est pas connue a décidé de raconter son histoire à la chaîne de télévision. Dans ses jeunes années, il a été abusé sexuellement et il s'était juré qu'il ne reproduirait jamais un tel traitement à ses enfants. Malheureusement pour lui, il a cédé à cette tentation atroce dont les conséquences lui pourrissent la vie aujourd'hui.

BFM TV raconte que tout a commencé lorsqu'il a perdu son emploi il y a environ deux ans. Le fait de ne plus avoir assez d'argent pour vivre de manière confortable a mis du plomb dans l'aile de son couple. Sa femme n'avait plus envie de lui et cela peut se comprendre, un "perdant" n'est jamais vraiment attirant. Le problème, c'est que ce trentenaire a une libido assez forte et que pour lui, le sexe est très important dans sa vie. L'ensemble de ces raisons fait qu'un jour, il a dérapé et a commis l'irréparable sur sa fille de 3 ans qui en a aujourd'hui 5.

En effet, il a expliqué à BFM TV qu'un jour lorsqu'il prenait une douche avec sa fille, cette dernière lui a accidentellement touché le pénis et il n'a rien fait pour l'arrêter de recommencer. Par la suite, c'est lui qui va se mettre à lui toucher les parties intimes. "Il m'arrivait de lui caresser les parties intimes le soir en la couchant", confie-t-il à la chaîne de télévision. 

Il a du mal à comprendre pourquoi il a fait une chose pareille. Voilà ce qu'il a révélé à BFM TV: "Je n'ai jamais été attiré par les enfants. Il y a deux ans, je me disais encore que si je croisais le chemin d'un pédophile, je lui couperais les couilles. Jamais je n'aurai imaginé reporter ça sur ma fille sachant que j'ai moi-même subi des violences sexuelles quand j'étais petite. Je connais la douleur des victimes et pourtant j'ai sauté à pieds joints dans cette spirale infernale".

Ce petit manège va continuer un certain temps jusqu'à que sa femme se rend compte du pot aux roses. C'est sa fille qui lui a expliqué comment son père l'avait touché. Évidemment, cette mère n'a pas pu s'empêcher de porter plainte, explique BFM TV mais son mari a nié les faits en bloc. Le moins que l'on puisse dire c'est qu'il n'est vraiment pas fier de lui: "Il y a un monstre en moi que j'ai enfermé il y a trente ans et qui a refait surface".

Cette histoire aurait pu s'arrêter là, mais malheureusement il a recommencé et sa femme a décidé de porter plainte de nouveau. Cette fois, il a avoué les faits et a raconté toute son histoire aux policiers. Aujourd'hui, sa femme est partie avec sa fille et il est dans l'attente d'un éventuel procès. Il explique s'en vouloir terriblement: "Par mes gestes, j'ai volé l'innocence de ma fille et j'ai brouillé ses frontières entre le bien et le mal".

Partager sur Facebook
157 157 Partages

Source: BFM TV · Crédit Photo: Adobe Stock