Nouvelles : Elle survit à la COVID-19 après avoir passé deux semaines sous respirateur

Elle survit à la COVID-19 après avoir passé deux semaines sous respirateur

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Une mère de 39 ans est devenue un véritable modèle d'inspiration pour ceux et celles qui luttent contre la COVID-19 en parvenant à survivre à la maladie après avoir passé deux semaines sous respirateur.

La mère en question, une femme nommée Julie Lingan, a dû passer le dernier mois à l’hôpital, dont deux semaines sous respirateur dans un coma provoqué médicalement.

C'est au début du mois de mars que la mère au foyer avait commencé à s'inquiéter pour la santé de son mari. Il avait de la toux, des maux de gorge et de la fièvre.

Dans une entrevue qu'elle a accordée à CTV News, Lingan a expliqué: "Mon mari devenait de plus en plus malade, alors il est allé à l’hôpital."

Mark a ensuite reçu un diagnostic positif à la COVID-19 et il a été renvoyé chez lui pour s’isoler. Presque immédiatement, Lingan a également développé des symptômes: "J’ai eu une toux sèche, et ma fièvre était de 40 degrés."

L’état de Lingan s’est détérioré si rapidement qu’au moment où elle est arrivée au Southlake Regional Health Centre à Newmarket, en Ontario, elle n’avait plus assez d’oxygène pour parler. 

La jeune femme a expliqué qu'en moins de 48 heures, l’équipe des soins intensifs avait jugé que son corps ne pouvait plus respirer sans aide: "Cela ne cessait de s’aggraver. J’avais l’impression de suffoquer, pire que suffoquer, mes lèvres devenaient bleues. 

Pour sa part, le Dr Barry Nathanson, de l’USI ne cache pas qu'il a cru à plusieurs occasions que la mère ne s'en sortirait pas: "On peut dire sans être trop dramatique qu’elle n’aurait pas survécu. Elle était aussi malade que quelqu’un peut l’être."

Après deux longues semaines, Lingan a été retirée du respirateur et elle s’est lentement rétablie.

Jeudi, exactement un mois après son admission, elle est devenue la première patiente de la COVID-19 à avoir bénéficié d'un respirateur au Southlake Regional Health Centre qui s'en est sortie vivante. 

Le Dr Barry Nathanson a déclaré: "Elle est arrivée dans un état désespérément malade. Et elle part avec son avenir devant elle. À quel point la médecine moderne peut-elle être puissante? C'est pour ce genre de situation que nous rentrons travailler chaque jour."

Le mari de Lingan, qui s’est complètement rétabli, et ses jumeaux, qui n’ont jamais développé la maladie, attendaient à l’extérieur de l’hôpital pour la ramener à la maison.

Lingan a conclu en déclarant: "C’est le paradis pour moi. Ils me manquent beaucoup. C’est ma vie. J’ai une seconde chance dans la vie."

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: CTV News · Crédit Photo: Capture d'écran