Nouvelles : “ J'ai pleuré quand j'ai trouvé votre fille allongée dans un fossé, défoncée sur le crystal meth mais vous ne le saviez pas. ”

“ J'ai pleuré quand j'ai trouvé votre fille allongée dans un fossé, défoncée sur le crystal meth mais vous ne le saviez pas. ”

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

La vie de policier n'a rien de facile et l'un d'entre eux a voulu témoigner de ce qu'il voyait quotidiennement. Autant vous dire que la réalité qu'il décrit fait froid dans le dos et donne les larmes aux yeux.

C'est la page Facebook de LoveWhatMatters qui rapporte le témoignage bouleversant de ce policier qui a décidé de se livrer sur ce qui vivait quotidiennement dans son travail. Son objectif est de montrer aux gens qu'avant d'être policier, c'est un être humain. 

Voilà ce qu'on peut lire:

«Je n’aimais pas écrire des contraventions, mais vous ne le saviez pas. 

J'ai pleuré quand j'ai trouvé votre fille allongée dans un fossé, défoncée sur le crystal meth mais vous ne le saviez pas. 

J'étais dévasté quand j'ai trouvé un vétéran de 32 ans mort après qu'il se soit lui-même tiré dessus, mais vous ne le saviez pas. J

'ai raté les anniversaires de mes enfants, les fêtes d'écoles et les voyages en familles parce que je devais travailler, mais vous ne le saviez pas. 

J'ai fait des cauchemars quand j'ai trouvé un enfant de 2 ans sous la roue d'un camion pendant que sa mère était à l'intérieur en train d'acheter de la drogue, mais vous ne le saviez pas. 

À chaque fois que je devais annoncer la mort de quelqu'un à leur famille, j'avais beaucoup de mal à le faire, mais vous ne le saviez pas. 

Je n’ai jamais été trop à l'aise dans les fêtes parce qu'avec toutes les choses que j'ai vues, je n'avais confiance en personne, mais ça, vous ne le saviez pas. 

J'ai vu des choses dont vous ne pouvez même pas vous imaginer, mais vous ne le saviez pas. 

Je n'ai jamais vraiment aimé mettre des gens en prison, mais vous ne le saviez pas. 

Mon travail avait de grandes répercussions sur ma vie de famille, mais vous ne le saviez pas. 

J'avais des problèmes comme la majorité des gens, mais vous ne le saviez pas. 

Je pensais que le whisky était la seule chose qui me comprenait, mais vous ne le saviez pas. 

La prochaine fois que vous voyez des officiers de police, rappelez-vous que ce sont des êtres humains avant et qu'il n'existe aucun entraînement qui va les préparer aux choses qu'ils vont voir dans leur quotidien».

Comme vous avez pu le constater, il s'agit d'un témoignage bouleversant qui risque de vous faire réfléchir sur la manière dont vous allez percevoir les policiers à l'avenir.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Facebook · Crédit Photo: Facebook