Nouvelles : Incendie de Lubrizol à Rouen: 4 252 tonnes de produits ont brûlé dans l'usine voisine

Incendie de Lubrizol à Rouen: 4 252 tonnes de produits ont brûlé dans l'usine voisine

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

L'incendie de l'usine Lubrizol à Rouen a provoqué bien des inquiétudes dans la population depuis le 26 septembre dernier. 

Mais voilà que la préfecture de Seine-Maritime a annoncé ce lundi que plus de 4 250 tonnes de produits ont aussi brûlé dans l'usine voisine, Normandie Logistique. 

La préfecture de Seine-Maritime a publié les détails des produits qui ont brûlé sur son site Internet lundi : très exactement 4 252,047 tonnes de produits ont brûlé chez Normandie Logistique. Parmi eux, on retrouve 1 691 tonnes de produits Lubrizol. Et c'est sans compte les 5 253 tonnes de produits chimiques partis en fumée sur le site de Lubrizol.

« A la suite de l’incendie qui s’est déclaré dans la nuit du 25 au 26 septembre 2019 à l’usine Lubrizol située dans l’agglomération rouennaise, un panache de fumée, très important et très impressionnant, de plusieurs kilomètres de long s’est constitué et a généré par endroit des dépôts de suie et de poussières », a expliqué la préfecture de Seine-Maritime dans un questions / réponses sur son site internet. « Par ailleurs, les produits stockés sur le site et impactés par le sinistre, contenaient des hydrocarbures. Leur dégradation conduit à l’émission d’odeurs parfois fortes, d’hydrocarbures et/ ou de mercaptans. Elles peuvent être encore perçues pendant le temps de refroidissement des fûts, à proximité du site, et à distance, en fonction de l’intensité et la direction des vents. »

« Étant assez lourdes, les particules émises pendant l’incendie se sont rapidement déposées au sol sous forme de suies, ce d’autant qu’il a plu le jour même de l’incendie », peut-on lire sur le site. « En l’état actuel des connaissances, le risque principal est lié à l’ingestion accidentelle de suies, notamment par les très jeunes enfants par les mains ou des jouets souillés. D’où l’importance de nettoyer ces suies. Les résultats d’analyses sur les métaux et les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), prélevés à différents endroits sous le panache ne mettent pas en évidence un impact au-delà du site lui-même. Toutefois, des résultats sur d’autres paramètres sont attendus. Aussi, il convient d’être prudent et de mettre en œuvre les mesures d’hygiène permettant de limiter au maximum l’exposition, comme le lavage des mains, le nettoyage du logement (voir consignes plus bas) et des abords en cas de présence de suies. »

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: 20 Minutes · Crédit Photo: Capture d'écran