Nouvelles : Il tombe amoureux d'une fille sur Internet et elle lui dévoile la vérité sur son apparence juste avant le premier rendez-vous

Il tombe amoureux d'une fille sur Internet et elle lui dévoile la vérité sur son apparence juste avant le premier rendez-vous

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,561 1.6k Partages

Crystal Hodges est née avec une grande tache de naissance bien visible sur le visage. Un jour, elle a pris son courage à deux mains et elle s'est inscrite sur un site de rencontres. Voici son histoire. 

«C'était évident sur mon profil sur le site de rencontres. On le voyait dans toutes mes photos, je l'ai même écrit dans ma section "à propos de moi". 

Oui, je faisais une expérience en ligne pour voir comment les gens réagissent à ceux avec des différences faciales, comme la mienne - une tache de tache de naissance qui est bien visible sur le côté gauche de mon visage.

Je me souviens de l'un de nos premiers appels téléphoniques, quelques jours avant notre premier rendez-vous et il m'a carrément dit: "Je ne veux pas perdre mon temps, et je ne veux pas gaspiller le tien - mais je dois te faire savoir que je cherche quelque chose de sérieux. Je ne veux pas juste sortir avec toi pour m'amuser."

Je savais que c'était l'occasion de lancer ma ligne "Je ne veux pas perdre de temps".

Je lui ai donc dit: "C'est ce que je cherche aussi, alors nous sommes sur la même page. Mais puisque je ne veux pas perdre mon temps non plus, ni le tien - alors je dois m'assurer que tu es à l'aise avec ma tache de naissance."

Je ne me souviens pas exactement de ce que j'ai dit après cela. Je suis à peu près sûre d'avoir dit franchement: "Si tu n'es pas à l'aise avec ça, c'est OK. Tu n'es tout simplement pas le mec pour moi - parce que je ne ressens pas le besoin de la cacher ou de cacher qui je suis. Et je ne changerai pas qui je suis pour les préférences ou les attentes d'un homme." 

Mais peut-être que j'ai juste pensé cela, peut-être que je ne l'ai pas dit. J'étais nerveuse d'être si audacieuse, mais c'était important. L'ai-je averti des commentaires qui pourraient venir? L'ai-je averti des traitements que je dois subir pour que ma tache de naissance reste en santé? Ou est-ce venu plus tard?

Je ne me souviens pas de tout ce que j'ai dit, mais je me souviens d'avoir terminé avec quelque chose comme: "Ça va? Aa-tu des questions sur ma marque de naissance, ou sur ma vie avec elle?"

Il ne comprenait pas pourquoi quelqu'un verrait cela comme un problème, ou comme une raison valable de ne pas sortir avec une fille.

Notre premier rendez-vous a duré plus de huit heures. Et depuis cet appel, nous avons passé des heures au téléphone. Nous nous sommes vus toutes les deux semaines depuis notre premier rendez-vous - et nous nous sommes fiancés. Il est même allé avec moi à deux de mes traitements au laser.

Avec le temps, nous avons amené des amis avec nous à presque tous les traitements. Ça rendait toujours ça plus amusant, comme une aventure. En tant qu'adulte, je suis plus sélective sur qui je veux amener avec moi. Permettre à quelqu'un de me voir subir un traitement au laser (ce qui peut être très douloureux) et ensuite les laisser voir les effets initiaux du traitement peut être une chose si vulnérable - d'autant plus que je ne quitte généralement pas ma maison pendant près d'une semaine, en fonction de l'enflure et de l'inconfort que je ressens.

Je me souviens qu'il a demandé d'aller à l'un des traitements pour la première fois. À l'époque, il était mon petit ami, mais je savais que c'était un tout nouveau niveau de vulnérabilité pour notre relation - et cela dépendait de moi et si j'étais prête pour cela. Dans une certaine mesure, je l'étais. Je voulais qu'il vive "la vraie vie avec Crystal Hodges", mais j'avais peur de le laisser voir un traitement - le laisser voir le processus et la douleur, lui faire sentir la chair et les poils brûlants.

Et si c'était trop pour lui? Et s'il partait, et réalisait que ce n'était pas une vie qu'il voulait?

Parfois, j'ai l'impression que je lui en demande beaucoup.

Les regards.

Les commentaires.

Les migraines causées par les effets de la marque de naissance sur mon cerveau.

Les traitements

Les odeurs occasionnelles de chair et de poils brûlés.

Le gonflement.

Le risque de croissance.

Le risque qu'il soit accusé d'abus - à la fois des accusations potentiellement graves, ou désinvoltes.

Comment n'est-ce pas beaucoup?

Mais il savait depuis le début. Il a choisi de sauter, il a choisi de rester.

Au milieu de mes peurs, il a toujours été au-dessus de tout cela et au-delà de mes attentes.

Connaissant ma routine qui a commencé étant enfant où je prends un animal en peluche pour chaque traitement, il m'a apporté un ours fait à la main par une artiste, que pour moi. Il a pris des selfies avec ma mère alors qu'ils portaient les lunettes "Willie Wonka" qu'ils devaient porter pour protéger leurs yeux - parce que c'est ce que nous faisons à chaque fois. Et même s'il vit à trois heures de chez moi, il est venu avec nous ce weekend-là et m'a tenue alors que j'écoutais mes films et émissions télé préférés. Il ne se souciait même pas que je m'endorme.

Hier, c'était mon deuxième traitement depuis le début de notre relation, mais cette fois, j'étais sous anesthésie. Sachant que je me sentais anxieuse et nerveuse, il a massé mes pieds en attendant. Il a même fait danser mon animal en peluche avec la musique qui jouait, sachant qu'il allait me faire rire.

Il a commencé à démontrer "dans la maladie et dans la santé" au premier traitement, des mois avant qu'il ne me demande de l'épouser - et il continue à le faire tous les jours depuis, avec tous les traitements.

Il embrasse qui je suis, comme je suis - laser ou non. Il aime que j'aime la couleur pourpre, et parfois il va même porter la couleur pourpre pour se coordonner avec mon look naturel. Il rit avec moi alors que je fais de nouvelles blagues sur ma tache de naissance. Il me voit aussi belle quand le monde me dit que je ne le suis pas, et quand je ne me sens pas si belle après un traitement - et il s'assure de me le dire régulièrement. Il participe aux routines et aux traditions que j'ai commencées étant enfant sans même que j'aie à lui demander. Et quand les gens regardent ou font des commentaires? À ma demande, il me laisse les gérer en fonction de la façon dont j'ai envie - mais il est toujours prêt à intervenir si j'en ai besoin ou si je le veux.

Je n'ai pas besoin de lui demander de rester près de moi, car pour lui, ce n'est même pas une question.

Et quand je marcherai dans l'allée dans les mois à venir? Par mes propres désirs et aussi par sa demande, je porterai du blanc, mais avec une touche de couleur pourpre - gardant ma tache de naissance intacte et inchangée.» 

Partager sur Facebook
1,561 1.6k Partages

Source: Love What Matters · Crédit Photo: Capture d'écran