Nouvelles : Il fait 14 heures de bateau chaque semaine pour se rendre chez Costco pour approvisionner son village

Il fait 14 heures de bateau chaque semaine pour se rendre chez Costco pour approvisionner son village

Oui, vous avez bien lu.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Chaque semaine, le gérant d'une épicerie d'une petite ville d'Alaska fait 14 heures de bateau avec son équipe pour se rendre chez Costco dans le but d'approvisionner son magasin et nourrir sa communauté.

C'est CNN qui rapporte l'histoire de Toshua Parker, le gérant de Icy Strait Wholesale, une épicerie de Gustavus, une petite municipalité d'Alaska seulement accessible par bateau ou avion. Chaque semaine, il fait 14 heures de bateau avec son équipe pour se rendre au Costco de Juneau, la capitale de l'État, dans le but d'approvisionner son magasin et nourrir sa communauté de 450 habitants. Habituellement, il reçoit toute la marchandise par un système de ferry, mais la crise sanitaire a fait qu'il ne se rend plus à Gustavus. Il a donc décidé de se débrouiller par lui-même. Un véritable exploit.

«C'est drôle parce que pour nous, ce n'est pas grand-chose», a-t-il raconté à CNN. «Les habitants de l’Alaska sont très indépendants et pleins de ressources; c'est ce que vous devez être pour survivre ici. Donc, lorsqu'un problème survient, nous ne demandons généralement pas à de l'aide à quelqu'un d'autre, nous trouvons simplement un moyen de le faire». Une belle leçon d'abnégation qui lui permet de nourrir sa communauté au cours de cette période d'incertitude dans laquelle une bonne partie de la planète se trouve.

CNN indique que Toshua Parker et son équipe font ce trajet chaque semaine depuis le mois de mars. Ils doivent toutefois faire face aux conditions météorologiques qui peuvent perturber leurs voyages. En cas de tempête sur leur chemin de retour à Gustavus, ils doivent retourner à Juneau, décharger la marchandise et la mettre dans des glacières et attendre que la météo se calme. Une fois que le temps le permet, ils rechargent le bateau et reprennent leur voyage.

Les habitants de Gustavus sont très reconnaissants envers Toshua Parker, souligne CNN, mais pour lui ce sont ses employés qu'il faut vraiment remercier parce qu'ils «vont au travail tous les jours pendant la crise sanitaire». Pour lui, sa ville trouvera toujours un moyen de survivre, peu importe les obstacles. «La ville a besoin de provisions, nous avons simplement fait ce qu'il fallait pour qu'elle les obtienne. C'est juste un jour comme un autre dans notre monde. L'année prochaine, il y aura un nouvel obstacle et nous serons là pour le surmonter». C'est ce qu'on appelle ne rien lâcher.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: CNN · Crédit Photo: Courtoisie