Nouvelles : «Il a gâché ma vie, mais je ne vois pas en quoi prendre la sienne y changera quoi que ce soit»

«Il a gâché ma vie, mais je ne vois pas en quoi prendre la sienne y changera quoi que ce soit»

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Une mère a fait une demande plutôt surprenante au président Donald Trump, car elle souhaite que celui-ci épargne la vie du tueur de sa fille et de sa petite-fille. Le tueur en question est censé être le premier condamné à mort exécuté au niveau fédéral depuis seize ans.

C'est en juillet dernier que le gouvernement américain a annoncé que les exécutions reprendraient au niveau fédéral alors que la dernière exécution a être survenue s'était déroulée en 2003 dans un pénitencier fédéral de Terre Haute dans l'Indiana. 

Le criminel qui devrait mettre fin à ces 16 années sans exécution est un partisan de la suprématie blanche nommé Daniel Lee qui avait été condamné pour le meurtre d'un couple et d'une fillette de huit ans.

La mère qui demande à Daniel Trump d'épargner le tueur de sa fille et de sa petite-fille se nomme Earlene Peterson et c'est par l'entremise d'une vidéo qu'elle a fait part de sa requête: "Je ne vois pas en quoi exécuter Daniel Lee honorera ma fille, au contraire je pense que cela va salir son nom parce qu'elle n'aurait pas voulu ça. Il a gâché ma vie, mais je ne vois pas en quoi prendre la sienne y changera quoi que ce soit. Je prie et j'espère que le président Trump fera preuve de clémence, cela m'aiderait et aiderait ma famille plus que n'importe quoi".

Earlene Peterson se présente comme étant une électrice du parti républicain, mais celle-ci est complètement en désaccord avec le retour de la peine de mort, et ce, en raison de ses croyances religieuses.

La mère rappelle aussi qu'à l'époque où Daniel Lee avait été jugé, son complice nommé Chevie Kehoe avait été condamné à une peine de prison à vie incompressible, alors qu'il avait été démontré lors du procès qu'il avait joué un rôle majeur dans ce triple meurtre.

Enfin, soulignons qu'au cours des 45 dernières années, on rapporte que seulement trois exécutions ont eu lieu au niveau fédéral.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: Capture d'écran