Nouvelles : Huit femmes tuées dans des meurtres conjugaux en 2020 au Québec.

Huit femmes tuées dans des meurtres conjugaux en 2020 au Québec.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Le journal Le Devoir a révélé qu’au cours de l’année 2020, huit femmes ont été tuées dans des meurtres conjugaux.

L’important reportage signé par les journalistes Améli Pineda et Magdaline Boutros révèle notamment que chaque année au Québec, on rapporte environ « une dizaine de féminicides commis par un conjoint, un ex-conjoint, un ami intime ou un ex-ami intime ».

Voici la liste des huit victimes de féminicides qui sont survenus en 2020 au Québec :

Jaël Cantin, 33 ans, Mascouche, 16 janvier

Annie Koneak, 30 ans, Kuujjuaq, 18 janvier

Marylène Lévesque, 22 ans, Québec, 22 janvier

Identité inconnue, 55 ans, Gatineau, 25 janvier

Johanne Corriveau, 53 ans, Montréal, 23 mai

Identité inconnue, 61 ans, Montréal, 10 octobre

Mary Saviadjuk, 37 ans, Salluit, 1er novembre

Françoise Côté, 74 ans, Laval, 4 décembre

Comme l’a fait remarquer la responsable des dossiers politiques au Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale, Louise Riendeau, la situation engendrée par la pandémie de COVID-19 a eu des conséquences très préoccupantes : « De très nombreuses femmes nous ont dit que les violences étaient plus graves et plus sévères, même pour leurs enfants, durant la première vague. Mais les homicides conjugaux surviennent souvent au moment de la rupture. »

Selon un sondage mené par le Regroupement, 42 % des 87 femmes interrogées entre juillet et novembre ont dit avoir vécu des violences plus graves pendant le confinement. Enfin, toujours selon le même sondage, 43,5% ont indiqué avoir subi davantage d’épisodes de violence, tandis qu’un peu plus de la moitié des répondantes ont signalé des violences plus graves et plus fréquentes envers leurs enfants.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Le Devoir · Crédit Photo: Facebook SQ