Nouvelles : Horacio Arruda est-il en train de se détacher de la science et s'orienter vers la politique?

Horacio Arruda est-il en train de se détacher de la science et s'orienter vers la politique?

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que le Dr Horacio Arruda ne fait fait plus autant l'unanimité comme lors du début de la crise sanitaire, certains observateurs estiment qu'il se détache de la science et s'oriente davantage vers la politique. C'est le cas de Patrick Lagacé qui a écrit une chronique à ce sujet.

C'est La Presse qui rapporte cette nouvelle qui est en train de faire le tour de la province. Le directeur national de la Santé publique, le Dr Horacio Arruda, est-il en train de se détacher de la science et s'orienter vers la politique? C'est la question que se posent de nombreux observateurs pour qui la réponse semble déjà être dans la question. C'est le cas de Patrick Lagacé qui a écrit une chronique sur cette question qui suscite de nombreux débats. Pour lui, le fait d'avoir réduit l'opinion de la conseillère scientifique en chef du premier ministre du Canada, Mona Nemer, qui émettait des doutes sur la stratégie de dépistage du Québec, à celle d'un «gérant d'estrade», a été un tournant dans la mutation du Dr Horacio Arruda.

La Presse souligne qu'il semblait être contrarié par l'opinion de cette brillante scientifique dont le CV parle pour lui-même. «Écoutez, je ne répondrai pas à madame, compte tenu que je considère que je n’ai pas à rendre de comptes à cette dame, mais à la population du Québec, ça, oui, puis à mes autorités». Pour Patrick Lagacé, cette réponse n'a rien de scientifique et elle est bien politique.

Ce dernier a analysé le lexique du Dr Horacio Arruda et a remarqué qu'il utilisait beaucoup le terme «science changeante» pour expliquer ses récentes marche arrière ou autre volte-face. Il insiste qu'il ne faut pas utiliser cette expression trop souvent pour justifier des erreurs de communications ou de gestion sous peine de décrédibiliser la science, un comble pour un scientifique.

Si le Dr Horacio Arruda a bénéficié d'une très importante cote de popularité au début de la crise sanitaire, elle commence à s'égratigner sérieusement et le fait qu'il ait engagé la stratège politique France Amyot pour l’épauler dans ses communications ne semble pas être dû au hasard. Pour Patrick Lagacé, il faut espérer que la science reprenne le dessus sur la politique dans le discours du directeur national de la Santé publique pour éviter que la crise sanitaire prenne un tournant malheureux.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: La Presse · Crédit Photo: Capture d'écran vidéo Youtube