Nouvelles : Gironde : Un homme perd la vie au cours d'une chasse au sanglier

Gironde : Un homme perd la vie au cours d'une chasse au sanglier

Un de ses amis l'aurait pris pour du gibier.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
981 981 Partages

C'est un peu l'histoire de l'arroseur arrosé mais version sordide: un homme a été abattu en Gironde au cours d'une chasse au sanglier avec ses amis.

C'est le quotidien 20 minutes qui rapporte cette nouvelle bien triste. En Gironde,  dans la ville de Blanquefort, un homme a été abattu au cours d'une chasse au sanglier avec ses amis. L'homme avait 50 ans et participait à une chasse au sanglier qui avait lieu la nuit dans la forêt. D'après les premiers témoignages, l'homme aurait été pris pour un sanglier. Le pire dans tout ça c'est que c'est un de ses collègues et amis qui aurai tiré la balle en question.

On a encore très peu d'informations sur ce qu'il s'est passé ce soir-là. Selon 20 minutes, on sait seulement que l'auteur du coup de feu est un homme de 57 ans. Il a été mis en garde à vue pour homicide involontaire et une enquête a été ouverte pour faire la lumière sur l'ensemble de cette histoire qui s'avère bien triste.

Cette enquête va permettre de répondre à plusieurs questions. Pourquoi cet homme a tiré sur son collègue ? A-t-il vraiment pris son ami pour du gibier? Avait-il une rancune envers lui? Ou est-ce vraiment un accident comme celui-ci l'affirme? On imagine que c'est plutôt la deuxième possibilité. En effet, ce n'est pas la première fois que ce genre d'histoire arrive et on pourrait même dire que c'est parmi les accidents les plus fréquents lors des parties de chasse.

Cette histoire fait écho à une autre histoire de chasse qui termine mal qui s'est déroulée en Afrique du Sud cet été. Au moins trois braconniers ont perdu la vie cette semaine alors que ceux-ci ont tenté d'entrer illégalement dans une réserve afin de chasser des rhinocéros pour leur ivoire. Les trois hommes auraient été dévorés vivants par des lions affamés. Une chaussure. C'est tout ce qu'il reste d'un des trois chasseurs. En d'autres mots, on peut donc déduire que le braconnier a été littéralement dévoré vivant. L'histoire plutôt surprenante a évidemment beaucoup fait jaser et voilà maintenant que plusieurs internautes se demandent si les gens qui visitent légalement cette réserve seraient menacés par les lions.

Partager sur Facebook
981 981 Partages

Source: 20 minutes · Crédit Photo: Unsplash