Nouvelles : George Floyd: «Si tu dis que tu ne peux pas respirer, tu es en train de respirer», lance un maire

George Floyd: «Si tu dis que tu ne peux pas respirer, tu es en train de respirer», lance un maire

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors qu'il a affirmé sur Twitter que George Floyd pouvait respirer lors de son arrestation, un maire américain refuse de démissionner alors que la majorité des conseillers municipaux le souhaite.

C'est NBC qui rapporte l'histoire d’Hal Marx, le maire de la ville de Petal, située dans l'État du Mississippi. Le 26 mai dernier, l'un de ses tweets à propos du décès de George Floyd a enflammé le web.«Je ne vois rien d'irraisonnable dans cette histoire. Si tu dis que tu ne peux pas respirer, tu es en train de respirer. Cet homme est probablement mort d'une overdose ou d'une crise cardiaque. La vidéo ne montre pas sa résistance qui l'a conduit dans une telle situation. La police est en train de se faire crucifier».

Des propos violents qui ont bien évidemment créé un véritable scandale. D'ailleurs, après ce tweet Hal Marx n'a pas eu d'autre choix que de supprimer son compte Twitter. NBC indique que ces propos inacceptables ont conduit à ce que la majorité des conseillers municipaux demandent sa démission. Toutefois, il refuse de la donner en indiquant qu'il ne céderait pas à la pression populaire. Des déclarations qui illustrent bien le fait qu'il ne saisit pas la gravité de ses propos.

Crédit photo: Capture d'écran Twitter

Rappelons que le 25 mai dernier, George Floyd, un homme afro-américain de 46 ans va être arrêté à Minneapolis par 4 policiers, dont un, Derek Chauvin, qui va le tuer en le maintenant au sol avec son genou collé contre son coup. Cette scène a fait le tour du monde et depuis de nombreuses manifestations ont lieu dans plusieurs grandes villes américaines pour réclamer que justice soit faite. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: NBC · Crédit Photo: Capture d'écran vidéo Youtube