Nouvelles : Gaétan Barrette s'en prend au gouvernement et prédit qu'il n'y aura pas de rassemblement à Noël

Gaétan Barrette s'en prend au gouvernement et prédit qu'il n'y aura pas de rassemblement à Noël

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que des millions de Québécois se croisent les doigts pour que la situation sanitaire s'améliore dans la province, permettant ainsi de fêter Noël, le député libéral Gaétan Barrette prédit au contraire que tout le monde devra rester chez soi le soir du réveillon. 

Sur la plate-forme Twitter, l'ex-ministre de la Santé sous le gouvernement de Philippe Couillard a appuyé ses prédictions sur deux modèles : celui de l'INSPQ et celui de l'Université McGill. 

« Bon. Ras-le-bol de ce délire prédictif de Noël. Je vous informe. Depuis avril, deux modèles mathématiques sont utilisés. Le premier, de L'INSPQ. Excellent, pour moyen-long terme mais avec un intervalle de confiance extrêmement large. Trop large, mais bon pour la tendance », écrit-il dans un premier tweet, mardi soir. 

« Le deuxième. Celui de McGill. Reproductible avec un intervalle de confiance ÉTROIT et PRÉCIS sur une période de deux semaines. À chaque jour, on sait depuis avril dernier ce qui va se passer les 14 jours suivant. Donc on est rendus au 15 décembre. Et guess what, 25 - 14 = 11 déc », ajoute-t-il ensuite. 

« Si vous êtes tannés des approximations gouvernementales, sachez qu'ils savent déjà très bien qu'il n'y aura pas de Noël. Fin de la discussion. Fermez vos télés », conclut le député libéral de La Pinière. 

Mardi en conférence de presse, François Legault avait annoncé qu'il faudra attendre au 11 décembre pour confirmer ou non si les rassemblements pourront avoir lieu pour les Fêtes. « Actuellement, on ne va pas dans la bonne direction », a-t-il prévenu. 

Il avait annoncé il y a quelques semaines que les Québécois pourraient fêter Noël entre les 24 et 27 décembre, en réunissant un maximum de 10 personnes autour d'une même table. Il avait par la suite précisé que, sur cette période de 4 jours, il fallait se limiter à deux seulement et que les personnes qui ne seraient pas en mesure de respecter une semaine d'isolement préventif à la maison n'auraient pas le droit de se réunir à Noël : cela inclut des milliers de Québécois membres du personnel de la santé, mais aussi des étudiants et des travailleurs dans les commerces. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Twitter · Crédit Photo: Wikimedia Commons