Nouvelles : François Legault hésite entre deux scénarios pour Noël et il en fera l'annonce à 17h

François Legault hésite entre deux scénarios pour Noël et il en fera l'annonce à 17h

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Le gouvernement Legault devrait annoncer jeudi en fin de journée le calendrier de Noël qu’il demandera aux Québécois de respecter.

Des sources ont indiqué à ICI Radio-Canada que le gouvernement doit trancher entre deux scénarios différents qui ont été approuvés par la santé publique. Ces scénarios ont évidemment fait l'objet de multiples analyses.

Le plan A permettrait des rassemblements familiaux sur une brève période de deux à trois jours, mais ceux-ci seraient limités à une dizaine de personnes. Dans un tel cas, les rassemblements autour du jour de l’An se trouveraient à être interdits. Ce scénario aurait toutefois pour avantage de permettre au congé scolaire de Noël de commencer vers le 17 ou le 18 décembre et de se terminer comme prévu autour du 4 ou du 5 janvier. Autre avantage de ce scénario: il faciliterait la mise en place d'une période tampon où tout le monde réduit ses contacts sociaux pendant environ une semaine avant et après les rassemblements.

En ce qui concerne le second scénario envisagé par le gouvernement, le plan B, celui-ci consisterait à autoriser de petits rassemblements familiaux de 10 personnes maximum pendant deux ou trois jours à Noël et au jour de l’An. Bien que ce scénario donnerait un peu plus de latitude à la population, celui-ci comporterait cependant de nombreux désavantages, dont celui de devoir prolonger le congé scolaire jusqu’au 11 janvier pour respecter la période tampon souhaitée. Ce scénario pourrait aussi grandement accroître les risques de transmission du virus.

Le gouvernement aura donc toute la journée de jeudi pour décider quel scénario sera proposé aux Québécois et aux Québécoises, mais pour que celui-ci puisse être appliqué, il faudra que la situation de la COVID-19 soit maîtrisée à la mi-décembre et surtout, que le nombre d’hospitalisations ne grimpe pas d’ici là.

Enfin, des sources du gouvernement disent espérer que les Fêtes soient une motivation pour les citoyens afin de rester mobilisés et adhérer aux consignes sanitaires.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: ICI Radio-Canada · Crédit Photo: Capture d'écran