Nouvelles : Forcée de payer 3 458 $ pour une nuit à l'hôtel en rentrant au Canada après les funérailles de son père

Forcée de payer 3 458 $ pour une nuit à l'hôtel en rentrant au Canada après les funérailles de son père

“Le stress auquel nous avons été soumis est inconcevable”

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles

Une Ontarienne qui s'est rendue à l'étranger pour assister aux funérailles de son père se sent « arnaquée » par le plan gouvernemental de quarantaine à l'hôtel qui lui a coûté 3 458 $ pour une seule nuit, rapporte CTV News. 

Cristina Teixeira travaille pour le gouvernement ontarien depuis 32 ans et a déclaré à la chaîne anglophone que son retour au Canada relève du cauchemar.

« Le stress auquel nous avons été soumis est inconcevable. En tant que citoyenne canadienne, fonctionnaire, je peux vous dire que c'est mal à bien des égards. Nous n'avons jamais vécu quelque chose comme ça », a-t-elle déclaré lundi à CTV News Toronto. 

C'est le 27 février dernier que la dame est rentrée au pays, en compagnie de son frère et de sa soeur, après une semaine au Portugal. Elle raconte qu'il était impossible pour eux de recevoir des réponses quant à leurs questions au sujet du programme de quarantaine. Elle n'a également pas été en mesure de réserver une chambre avant son arrivée à Toronto. 

Mme Teixeira a demandé qu'elle et sa famille soient exemptées d'une quarantaine à l'hôtel pour des raisons de compassion, mais leur requête a été refusée par les autorités en Ontario. Ces dernières lui ont plutôt demandé de réserver une chambre au Crowne Plaza Hotel. 

« Nous avons informé le Crowne Plaza de la situation et de la nécessité de réserver un hôtel. L'employé a répondu que le tarif serait de 369 $ la nuit et qu'il fallait réserver un minimum de trois nuits », relève-t-elle.  

Ainsi, ils ont réservé une chambre avec deux lits queen et ont attendu plus d'une heure le service de navette, qui n'est jamais arrivé. Mme Teixeira a donc dû réserver un taxi pour se rendre à l'hôtel. 

« Quand nous sommes arrivés à notre hôtel, d'un coup, notre prix est passé de 369 $ par nuit à 769 $ par nuit plus taxes. Ils savaient que nous étions trois. Ils ne nous ont pas donné les bonnes informations », accuse-t-elle.  

Les employés ne lui auraient pas précisé que le prix de 369 $ était par personne, et non par chambre. Et pour la quarantaine du 27 février au 1er mars, la voyageuse a été facturée 3 458 $ sur sa carte de crédit. 

Contacté par CTV News, l'hôtel n'avait pas répondu aux demandes d'entrevue. 

Voici le reportage de CTV News: 

L'Agence de la santé publique du Canada a toutefois déclaré de son côté que « les hôtels fixent leurs propres tarifs et sont sujets à changement ».

Source: CTV News · Crédit Photo: Courtoisie