Nouvelles : Fermeture complète de l'autoroute 40 pour plusieurs jours.

Fermeture complète de l'autoroute 40 pour plusieurs jours.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
84 84 Partages

Plusieurs automobilistes devront faire face à un sacré casse-tête dans les prochains jours, car voilà que l'autoroute 40, une des plus importantes voies de circulation est-ouest de la région de Montréal, sera complètement fermée dans les deux directions, et ce, pour une durée de près de 36 heures. C'est en raison des travaux de construction du futur Réseau express métropolitain (REM) que l'autoroute sera fermée au cours de  la première fin de semaine de novembre.

On parle ici d'une fermeture majeure, car les voies seront bloquées sur une distance de presque 8 kilomètres. Ainsi, le long segment qui sera fermé traversera les arrondissements de Saint-Laurent et Pierrefonds-Roxboro et les municipalités de Dollard-des-Ormeaux et Pointe-Claire, dans l’ouest de l’île de Montréal.

Les autorités prévoient que l'autoroute 40 sera fermée à partir de 18h, le samedi 3 novembre. Le sergent de l'autoroute qui sera fermée débutera à partir du boulevard Saint-Jean à Pointe-Claire et celui-ci se rendra jusqu’à l’intersection de l’autoroute 13, dans l’arrondissement de Saint-Laurent. La circulation normale devrait ensuite reprendre son cours avant l’heure de pointe du lundi 5 novembre, à 5 h.

Cela signifie donc que pendant la durée complète du dimanche 4 novembre, l’autoroute 40 sera fermée à toute circulation, dans les deux sens. Ainsi, bien des automobilistes risqueront d'être chamboulés dans leurs habitudes de conduite lors de cette fin de semaine.

C'est du moins ce qu'on constate quand on prend compte des chiffres officiels concernant la circulation sur l'autoroute 40 lors d'une journée comme le dimanche. Selon ce qu'indique Transports Québec, on estime que 63 000 véhicules, dont plus de 2000 camions, circulent sur l’autoroute 40 Est en direction du centre de Montréal.

Crédit photo: REM

En ce qui concerne les automobilistes qui circulent en sens inverse, on parle de 6 000 automobiles et camions qui empruntent l’autoroute 40, à l’ouest de l’autoroute 13, pour se diriger vers l’Ouest-de-l’Île, la région de Vaudreuil-Soulanges ou la frontière de l’Ontario.

En d'autres mots, pour la journée de dimanche seulement, on calcule que 130 000 voitures peuvent emprunter cette portion d'autoroute qui fera l'objet d'une fermeture.

Évidemment, les services publics s'assureront de rediriger le trafic lors de ces 36 heures et dans un communiqué diffusé par le bureau de projet du REM, on précisait que des détours seraient aménagés des deux côtés de l’autoroute 40 afin de renvoyer la circulation vers l’autoroute 20.

Toutefois, que les automobilistes qui prévoient passer par ce secteur soient avertis, il est fort probable qu'une congestion monstre se produise pendant une grande partie de la journée du 4 novembre, et ce, étant donné que l'autoroute 20 a déjà des débits de circulation considérables dans l'ouest de la métropole. Ainsi, en tenant compte de tout le le trafic en provenance de l'autoroute 40 qui sera redirigé, il est à prévoir que l'autoroute 20 ne sera pas en mesure de pouvoir tout absorber afin de conserver une circulation fluide.

Jean-Vincent Lacroix, porte-parole du bureau de projet du REM, s'en excuse pratiquement: "Le dimanche, la circulation dans l’axe est-ouest à la hauteur des travaux, peu importe dans quel axe, ça va être compliqué. [...] C’est un grand défi de fermer cette autoroute. Notre message principal, c’est d’inviter les gens à se déplacer durant la journée de samedi. On le sait, en bordure de l’A40, il y a beaucoup de gens qui vont magasiner aux Galeries des Sources ou au Fairview Pointe-Claire. On a retardé la fermeture de l’autoroute à 18 h, samedi, pour laisser le temps aux gens de revenir de leur magasinage de fin de semaine. Mais notre message, c’est prévoir ces déplacements-là le samedi, pour éviter l’A40 dans la journée de dimanche."

Partager sur Facebook
84 84 Partages

Source: La Presse · Crédit Photo: Courtoisie