Nouvelles : Facebook donnera à la justice française les adresses IP des auteurs de propos haineux

Facebook donnera à la justice française les adresses IP des auteurs de propos haineux

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
2,170 2.2k Partages

On le sait bien, les propos sur internet et en particulier les médias sociaux sont un véritable fléau que beaucoup de gouvernements essayent d'éradiquer. La France est en passe d'y parvenir parce que désormais Facebook donnera à la justice française les adresses IP des auteurs de propos haineux.

C'est France Info qui rapporte cette bonne nouvelle qui risque de réjouir de nombreux internautes tant certains attendaient cette mesure depuis un bon moment. En effet, d'après les informations relayées par la chaîne de télévision, on vient d'apprendre que désormais Facebook donnera à la justice française les adresses IP des auteurs de propos haineux. Une avancée saluée par le gouvernement puisque cela faisait longtemps qu'il essayait de trouver un remède à cet immense fléau qui pollue internet. D'ailleurs, il est important de souligner que pour le moment, la France est le seul pays a bénéficié d'un tel service de la part de Facebook.

France Info indique que Cédric O, le secrétaire d'État chargé au numérique s'est félicité de la bonne nouvelle. D'ailleurs, il en a profité pour publier une interview de lui sur Twitter où il explique ce que cela va changer. On vous laisse écouter cela, mais une chose est claire dans son discours, il s'agit d'une avancée non négligeable. Ce dernier la qualifie même «d'énorme nouvelle».

Décidément, les relations entre le gouvernement français et Facebook semblent être au beau fixe et ça aussi c'est une bonne nouvelle. Forcément, cette nouvelle réglementation va permettre à la justice française de faire son travail plus simplement et cela va lui permettre de condamner davantage de personnes qui tiennent des propos sur internet. Le moins que l'on puisse c'est qu'ils sont très nombreux, notamment sur Facebook, et forcément cela gâche l'expérience utilisateur lorsque vous êtes confrontés régulièrement à des propos si violents.

France Info rappelle qu'avant cette décision de Facebook en faveur de la justice française, le média social fournissait seulement les adresses IP des individus qui avaient des propos liés au terrorisme et à la pédophilie. Il s'agit donc bien d'une grande avancée et on se demande l'impact réel que cela va avoir sur le comportement des utilisateurs de Facebook en France qui tiennent des propos haineux.

Partager sur Facebook
2,170 2.2k Partages

Source: France Info · Crédit Photo: Unsplash