Nouvelles : Éric Zemmour maintenu à l'antenne de CNews

Éric Zemmour maintenu à l'antenne de CNews

Pourtant, le polémiste est accusé d'agressions sexuelles

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles

Alors que plusieurs femmes ont témoigné à Mediapart avoir subi du harcèlement ou des agressions sexuelles de la part d'Eric Zemmour, le polémiste conserve tout de même son micro à CNews, rapporte 20 Minutes. 

Il aurait embrassé de force une jeune journaliste en 2005, eu une attitude « déplacée » 7 ans plus tard avec une stagiaire du Figaro, envoyé des SMS équivoques en 2019 à une cheffe d'édition de CNews et aurait sexuellement agressé une maquilleuse. L'enquête publiée par Mediapart, jeudi, fait état de plusieurs témoignages incriminants sur les gestes de Zemmour, qui restera toutefois à l'antenne de CNews, malgré tout. 

D'après l'Agence France-Presse (AFP), aucune plainte contre le polémiste n'a été annoncée. Le quotidien Le Figaro, où il tient une chronique, et l'avocat du polémiste déjà condamné pour incitation à la haine, ont refusé de commenter la situation. 

Le groupe Canal+, à qui appartient la chaîne CNews, a toutefois confirmé qu'il restait à l'antenne, sans ajouter de commentaire. 

Rappelons que, le 24 avril dernier, la conseillère municipale d’opposition à Aix-en-Provence Gaëlle Lenfant a livré un témoignage coup de poing sur Facebook. C'est en découvrant une affiche dans sa commune prônant la candidature de Zemmour à la présidentielle de 2022 qu'elle s'est rappelée de « cet instant de (sa) vie dégoûtant » quand le polémiste l’a embrassée « de force » lors d’une université d’été du Parti socialiste à La Rochelle. 

« Je me suis trouvée tellement sidérée que je n’ai rien pu faire d’autre que le repousser et m’enfuir en courant », a écrit Gaëlle Lenfant, alors « jeune militante » socialiste. « Il s’est servi. C’était il y a des années, mais le dégoût ne s’en va pas », ajoute-t-elle.

Ce premier témoignage aura fait briser le silence à d'autres femmes sur des comportements allégués du polémiste. Aurore Van Opstal a écrit sur Twitter qu'il lui avait  « caressé la cuisse jusqu’à l’entrejambe » rencontre dans un café parisien.

Source: 20 Minutes · Crédit Photo: Instagram