Nouvelles : Emmanuel Macron défend la technologie 5G et se moque des critiques

Emmanuel Macron défend la technologie 5G et se moque des critiques

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors qu'une partie de la gauche souhaite obtenir un moratoire contre la 5G, le président Emmanuel Macron s'est porté à la défense de cette technologie.

C'est en réaction à une demande de moratoire produite par 70 élus de gauche et écologistes que le président a rappelé à la population que "Oui, la France va prendre le tournant de la 5G", tout en ironisant sur le fait que les opposants à cette destination préféreraient peut-être un retour à "la lampe à l'huile".

C'est devant une centaine d'entrepreneurs et entrepreneuses qui étaient réunis dans la salle des fêtes de l'Élysée que le président Macron a déclaré: "La France est le pays des Lumières, c'est le pays de l'innovation (...) On va tordre le cou à toutes les fausses idées."

Le moratoire, qui est notamment soutenu par Jean-Luc Mélenchon et Yannick Jadot, fait son apparition alors que l'attribution des fréquences de cette technologie mobile doit débuter à la fin du mois en France. À cet effet, Emmanuel Macron a affirmé: "J'entends beaucoup de voix qui s'élèvent pour nous expliquer qu'il faudrait relever la complexité des problèmes contemporains en revenant à la lampe à huile ! Je ne crois pas que le modèle Amish permette de régler les défis de l'écologie contemporaine."

Le président Macron a aussi admis que cette rencontre auprès d'entrepreneurs et entrepreneuses lui avait fait grand bien: "On est en train de démontrer qu'on peut continuer à faire des événements en période Covid [même s’il faudra] vivre avec le virus, sans doute pour des semaines, peut-être des années."

Rappelons enfin qu'une somme de 7 milliards sera dirigée vers le secteur du numérique en prévision du plan de relance pour la transformation numérique de l'État. Le président Macron a fait remarquer à la population que la technologie 5G serait d'une aide très utile: "Sur la 5G et beaucoup d'autres sujets, on ne doit dépendre d'aucune puissance non européenne [il faudra] rouvrir la bataille sur le cloud."

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: LCI · Crédit Photo: Facebook