Nouvelles : Elle ébouillante son mari à mort après avoir découvert qu'il a abusé de sa fille

Elle ébouillante son mari à mort après avoir découvert qu'il a abusé de sa fille

Elle a profité qu'il dormait pour se venger

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Une femme qui venait d'apprendre que son mari avait abusé sexuellement de sa fille a tué ce dernier en l'ébouillantant durant son sommeil, rapporte le Mirror. 

Corinna Smith a rempli un seau avec de l'eau bouillante et trois sacs de sucres, avant de le verser sur son mari, Michael Baines, âgé de 80 ans, qui dormait dans le lit conjugal.

La femme de 59 ans a très mal réagi en apprenant de la bouche de sa fille que l'octogénaire s'en était pris à elle et à son défunt frère Craig, « pendant de nombreuses années quand ils étaient enfants », fait savoir le Liverpool Echo.

Originaire de Neston, au Royaume-Uni, la dame a été condamnée à une peine de prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant 12 ans. 

Selon les procureurs, le sucre a rendu « le liquide plus visqueux, plus épais et plus collant, de sorte qu'il est resté sur la peau et a causé plus de dommages ». 

L'homme a été brûlé sur 36 % de son corps. Après avoir subi des greffes de peau, il est mort au bout de quelques semaines en août dernier. 

Avant sa mort, Craig, le fils de la dame, avait d'ailleurs lui-même fait de la prison pour voies de faits. Il avait alors raconté à sa mère avoir été attaqué par un pédophile qui lui avait fait des attouchements sexuels. 

« Vous avez eu du mal à tout comprendre, mais vous avez ensuite fait le lien entre ce que Craig avait dit la veille de sa mort et ce que votre fille vous a raconté », a expliqué la juge à la dame, qui a été reconnue coupable de meurtre le mois dernier. 

« Elle était en contrôle et a agi avec colère et pour se venger de ce qu'elle croyait que Michael avait fait. Nous disons qu'elle avait l'intention de tuer Michael ou de lui causer un préjudice très grave et elle est donc coupable de meurtre », a déclaré le procureur Mark Rhind. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Mirror · Crédit Photo: Courtoisie Cheshire Police