Nouvelles : Elle dépense près de 70 000$ en chirurgie esthétique pour ressembler à Barbie, le résultat est très douteux.

Elle dépense près de 70 000$ en chirurgie esthétique pour ressembler à Barbie, le résultat est très douteux.

Malheureusement, le résultat n'est pas forcément au rendez-vous.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
6 6 Partages

Alors que le Ken humain fait le "buzz" sur Instagram depuis quelque temps, on a désormais droit à la Barbie humaine qui a dépensé plus de 67 000$ en chirurgie esthétique pour ressembler à son idole. Autant vous dire qu'elle n'y est pas allée de main morte.

C'est en naviguant sur Facebook qu'on est tombé sur cette vidéo publiée par le quotidien britannique Metro News. Il s'agit d'une belle trouvaille parce qu'on ne savait pas du tout qu'il existait une Barbie humaine alors qu'on est bien au courant de l'existence d'un Ken humain. En effet, il existe bel et bien une Barbie humaine et elle s'appelle Aviva Rocks. Sa particularité ? Elle a dépensé plus de 67 000$ en chirurgie esthétique pour ressembler à son idole de toujours. Malheureusement, on ne peut pas dire que le résultat est forcément au rendez-vous.

En effet, à première vue, il est difficile de trouver des ressemblances entre Aviva et la vraie Barbie sont peu nombreuses. En effet, à part le fait qu'elle soit blonde à forte poitrine, la liste des points communs s'arrête ici. Pour le reste, on ne peut pas dire que cela colle vraiment à l'image qu'on a d'une Barbie. Ainsi, Aviva est en surpoids et a beaucoup de tatouages. Deux caractéristiques que n'a pas Barbie. Ajouté à ça, son visage et son corps en général semble être déformé par toutes les opérations de chirurgie esthétique qu'elle a effectuées.

Elle a expliqué à Metro News que son processus pour devenir une Barbie a commencé lorsqu'elle avait 21 ans. Sa première opération fut une opération pour se faire grossir les seins. Cette première opération fut comme un déclic pour elle et cela l'a incité à en faire d'autres pour atteindre son rêve d'enfant. Depuis, elle a eu trois opérations supplémentaires aux seins, sans compter ses deux opérations du nez, sans compter son lifting au front et la liste est encore longue.

Aujourd'hui proche de la trentaine, elle raconte à Metro News qu'elle gagne sa vie en faisant des vidéos pornographiques, mais aussi à travers un système de webcam payant. Elle indique qu'elle adore ce qu'elle fait et qu'elle ne changerait ça pour rien au monde. Quoi qu'il en soit, on est content pour elle qu'elle nage dans le bonheur, mais malgré tous ses efforts, elle est bien loin de ressemble à une véritable Barbie.

On vous laisse regarder ci-dessous le reportage de Metro News :

Partager sur Facebook
6 6 Partages

Source: Facebook · Crédit Photo: Instagram