Nouvelles : Donald Trump pourrait être banni de Twitter s'il perd les élections.

Donald Trump pourrait être banni de Twitter s'il perd les élections.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Le réseau social Twitter pourrait bannir le compte de Donald Trump si celui-ci n'était pas réélu, car cela mettrait fin au traitement spécial dont il jouit en tant que leader du monde.

Au cours des derniers mois, le président sortant Donald Trump a multiplié les tweets controversés qui lui ont attiré plusieurs signalements de la part du réseau social. Ainsi, chaque fois que le président a publié des messages qui ont été jugés trompeurs, offensants, incitant à la haine ou à la violence, ceux-ci ont été épinglés d’un avertissement sur Twitter.

Alors que ces tweets auraient probablement été supprimés en temps normal, Twitter a décidé d'appliquer une immunité, car le réseau social estime que les messages des dirigeants et dirigeantes demeurent d’intérêt public même s’ils sont controversés.

Or, dès que Donald Trump ne profitera plus de cette immunité, ses messages qui iront à l'encontre des politiques de Twitter seront supprimés et ils pourront même conduire à des suspensions, voire à des sanctions permanentes au compte.

Seulement depuis mardi soir, 38% des messages publiés par le président ont fait l'objet d'un avertissement, alors que ceux-ci dénonçaient la fraude, sans preuve, concernant des résultats électoraux qui lui sont défavorables.

Un porte-parole de Twitter a expliqué pourquoi Twitter ne suspendait pas tout simplement les tweets de Donald Trump: "Une fonction essentielle de notre service est de fournir un endroit où les gens peuvent répondre ouvertement et publiquement à leurs leaders et les tenir pour responsables. [...] Dans cette optique, il y a certains cas où il peut être dans l'intérêt du public d'avoir accès à certains tweets, même s'ils sont autrement en violation de nos règles."

Rappelons que c'est principalement sur Twitter que le président sortant Donald Trump s'est fait entendre au cours des dernières années. Selon ce qu'a déclaré un porte-parole de Twitter, ses nombreux messages controversés en tant que président ont repoussé les limites du discours acceptable sur la plateforme.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: ICI Radio-Canada · Crédit Photo: Capture d'écran