Nouvelles : Donald Trump part vanter son mur au Texas

Donald Trump part vanter son mur au Texas

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles

C'est mardi que Trump s'est rendu au Texas pour vanter son mur, une première sortie après les violences survenues au Capitole, rapporte LCI. 

Malgré les démocrates qui exigent sont départ du Congrès, c'est là le signe que le président sortant désire rester à la Maison Blanche jusqu'à la toute fin de son mandat. 

Après une rencontre lundi soir avec son vice-président, Mike Pence, ce dernier a rejeté les appels des démocrates à le démettre de ses fonctions en invoquant le 25e amendement de la Constitution. 

L'exécutif justice le déplacement de Donald Trump au Texas pour « marquer l'achèvement de plus de 400 miles (640 km) de mur frontalier - promesse faite, promesse tenue - et mettre en valeur les efforts de son gouvernement pour réformer un système d'immigration dysfonctionnel ». 

Le mur ne fait toutefois qu'une vingtaine de kilomètres de long, là où aucune barrière n'existait auparavant. Le reste du mur ne consiste qu'en des améliorations de barrières existantes. Un mur qui n'aura jamais été financé par le Mexique, contrairement à ce que Donald Trump avait maintes fois déclaré. 

Une procédure de destitution « totalement ridicule »

Privé de son réseau social favori, Twitter, le président sortant a pris la parole publiquement pour l'une des rares fois depuis les incidents au Capitole, pour déclarer que la procédure de destitution qui s'apprêtait à être lancée contre lui était « totalement ridicule » et causait « une immense colère » chez ses partisans. 

L'acte d'accusation de la deuxième procédure de destitution à l'endroit de Donald Trump sera évalué mercredi par la Chambre des représentants.

Avant de monter à bord du Air Force One pour se rendre au Texas, le républicain a déclaré que son discours de la semaine dernière, juste avant l'attaque du Capitole, était « tout à fait convenable », et particulièrement « sa dernière phrase ». 

Il a ajouté que le fait que Twitter eut suspendu son compte était « une erreur catastrophique ». 

Source: LCI · Crédit Photo: Wikimedia Commons