Nouvelles : Deux touristes arrêtés au Mexique pour s'être embrassés sur une plage près d'un groupe d'enfants

Deux touristes arrêtés au Mexique pour s'être embrassés sur une plage près d'un groupe d'enfants

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Un couple de Canadiens qui passait des vacances au Mexique gardera un souvenir amer de son voyage, après avoir été arrêté pour s'être embrassé sur la plage près d'un groupe d'enfants, rapporte Unilad. 

Les deux hommes ont été menottés par la police de Tulum le dimanche 21 février après que les autorités eurent reçu une plainte de « comportement obscène impliquant plusieurs personnes ». 

La scène a été captée sur vidéo par l'activiste féministe Maritza Escalante. On peut y entendre l'un des deux hommes déclarer que leur arrestation a été faite simplement parce qu'ils sont homosexuels. « Nous sommes gais et nous étions en train de nous embrasser et c'est pourquoi ils nous arrêtent. Nous sommes homosexuels », a-t-il dit. 

Une foule de baigneurs a entouré le véhicule de police, conduisant apparemment finalement à la libération du couple. 

Maritza Escalante a tout de même partagé la vidéo sur les réseaux sociaux, furieuse de la discrimination faite au couple. 

« Hier, alors que j'étais à la plage avec ma famille, nous avons vu la police approcher un groupe de jeunes étrangers. Après environ 20 minutes, ils ont procédé à leur arrestation avec des menottes. À ma grande surprise, et à celle de beaucoup de ceux qui ont approché [la police], la "raison" de leur arrestation était qu’ils étaient gais et s’étaient embrassés », a écrit la militante.

Elle ajoute que les policiers ont donné des arguments tels que « il y a des familles ici et des enfants et ils ne peuvent pas être témoins de tels gestes », a-t-elle relaté. 

« Ils les ont emmenés de force en patrouille et ne les ont pas laissés partir. Nous tous, qui étions rassemblés, étions bouleversés par la situation. Nous avons dit [à la police] qu’ils ne commettaient aucun crime, ils ne lâchaient pas prise. À aucun moment [le couple] n’a fait quoi que ce soit de mal, simplement en s’embrassant comme tout autre couple, mais les policiers voulaient [les arrêter]. Je suis furieux qu'au 21e siècle, ils continuent d'afficher ce genre d'oppression contre la communauté LGBTQ +. Nous méritons tous le même traitement », a-t-elle ajouté.

« Nous sommes une police inclusive et impartiale tant pour les résidents que pour les touristes qui visitent l’État de Quintana Roo. Aucun abus d’autorité ne sera donc toléré », a toutefois indiqué la police dans un communiqué. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Unilad · Crédit Photo: Capture d'écran vidéo Facebook