Nouvelles : Deux gendarmes portent plainte après s'être fait tabasser par des gilets jaunes

Deux gendarmes portent plainte après s'être fait tabasser par des gilets jaunes

Des images d'une rare violence.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
2,361 2.4k Partages

Ce samedi a marqué la huitième semaine de mobilisation du mouvement des gilets jaunes à travers la France entière. Malheureusement, ce fut encore une fois le théâtre de violence envers les forces de l'ordre. Deux gendarmes ont porté plainte après s'être fait tabasser par des gilets jaunes.

C'est le quotidien Le Parisien qui rapporte cette nouvelle qui va forcément en énerver plus d'un tant la violence est devenue une caractéristique indissociable du mouvement des gilets jaunes. En effet, deux gendarmes ont porté plainte après s'être fait tabasser par des gilets jaunes ce samedi. Les images sont d'une rare violence et le plus fou dans cette histoire c'est que les deux gendarmes ont été blessés par la même personne. Il s'agit d'un ancien boxeur à qui il reste de très bons restes puisqu'il a dans un premier temps mis des coups de poing à un gendarme puis dans un second temps il a frappé un autre gendarme qui était au sol.

Lorsque la vidéo démarre, on peut voir un homme avec un manteau noir et un bonnet s'approcher des gendarmes. Il a l'air très en forme et à une démarche de sportif, plus précisément d'un boxeur. Quelques secondes après, il commence à frapper un gendarme de toutes ses forces. Bien que le gendarme soit protégé par un casque et un bouclier, il recule face à cet enchaînement de coups de poing qui sont dévastateurs. L'homme a l'air surentrainé et est prêt à en découdre plus que jamais. La séquence se termine là-dessus.

Quelques instants après, on peut voir la même personne, à savoir le boxeur à la retraite, s'en prendre à un autre gendarme. Cette fois, l'homme fait preuve d'une grande lâcheté puisqu'il s'attaque à un gendarme qui est blessé au sol. Il en profite pour lui donner plusieurs violents coups de pieds. L'idée est vraiment de lui faire le plus mal possible. Autant vous dire qu'il va atteindre son objectif parce que le gendarme n'a pas l'air d'être en mesure de se relever.

Résultat ? Le Parisien explique que les deux gendarmes se sont retrouvés à l'hôpital. Celui qui a pris des coups de poing par l'ancien boxeur a reçu deux jours d'arrêt de travail alors que le second gendarme qui s'est fait lyncher au sol a pris 15 jours d'arrêt de travail. Autant vous dire que le boxeur a réussi son coup et que cette huitième semaine de mobilisation des gilets jaunes est encore marquée une nouvelle fois des actes d'une extrême violence.

On vous laisse regarder, ci-dessous, la vidéo de ces deux attaques au complet :

Partager sur Facebook
2,361 2.4k Partages