Nouvelles : Desjardins: une pétition pour changer les numéros d’assurance sociale des victimes

Desjardins: une pétition pour changer les numéros d’assurance sociale des victimes

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
2,831 2.8k Partages

Le vol de données personnelles par un ancien employé de Desjardins et qui a touché près de 3 millions de membres inquiète encore les Québécois même si l'institution financière a tenté de se faire rassurante. 

La pétition réclame une action du gouvernement du Canada pour assurer la sécurité des citoyens et elle a été lancée par Pierre Langlois. Le changement des numéros d'assurance sociale de toutes les victimes est proposé comme solution, mais la pétition semble encourager  

« Nous demandons que le gouvernement propose une solution rapide à ce problème pouvant inclure le remplacement du Numéro d'assurance sociale de tous ceux qui ont été victimes de ce vol, qui sont connus et facilement identifiables », peut-on lire dans la pétition. 

« Les victimes n'ont fait preuve d'aucune négligence mais se retrouvent malgré tout pénalisées par un système désuet supporté et même promu par le gouvernement canadien », poursuit le texte. 

« Dans l'attente d'une solution plus permanente et protégeant encore mieux  tous les citoyens canadiens, cette mesure serait la moindre des actions que le gouvernent canadien devrait  mettre en oeuvre pour redonner une certaine quiétude à ces canadiens indiscutablement victimes de la situation  actuelle. »

À 15 heures ce vendredi, près de 10 000 personnes avaient signé la pétition et les signatures continuaient de rentrer à un rythme étonnant. 

Cliquez ici pour consultez la pétition

Dans une lettre d'opinion publiée dans Le Devoir vendredi, Flore Fournier demandait s'il est « absolument nécessaire que nous ayons le même numéro d’assurance sociale toute la vie ». 

« Pour les plus de deux millions de victimes du vol de données chez Desjardins, le gouvernement fédéral pourrait vraiment jouer un rôle de sécurité de premier plan en émettant aux victimes un nouveau numéro d’assurance sociale et une alerte de vol sur le précédent pour toutes les institutions concernées. [...] En cette ère de vol d’identité, le gouvernement fédéral doit vraiment réviser ses façons de gérer le N.A.S., l’élément le plus crucial de nos données personnelles », a-t-elle écrit.

Partager sur Facebook
2,831 2.8k Partages

Source: Pétition · Crédit Photo: Capture d'écran