Nouvelles : Des vendeurs de drogue condamnés à mort sont exécutés devant une foule.

Des vendeurs de drogue condamnés à mort sont exécutés devant une foule.

Ça ne rigole pas!

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
7,137 7.1k Partages

En Chine, deux vendeurs de drogue ont été condamnés à mort, puis fusillés devant des centaines de curieux qui ont assisté à leur exécution.

Les deux criminels ont appris le verdict de la juge sur un terrain de jeux de la ville de Haikou. Peu après que la juge ait livré son verdict, les deux hommes ont été exécutés sur le champ.

Plusieurs des spectateurs présents étaient des étudiants qui portaient leur uniforme scolaire.

Cette sentence publique suivie d'une exécution a été organisée conjointement par la Qiongshan Court et la Haikou Intermediate People's Court. On estime qu'un peu plus de 300 personnes y ont assisté.

Ce procès plutôt inusité a eu lieu à l'occasion de la Journée contre l'abus de drogue et le trafic illicite qui se tient en Chine chaque année le 26 juin.

Le premier des deux vendeurs de drogue à avoir reçu son verdict de culpabilité était un homme de 39 ans nommé Cai Liqun. Ce dernier était accusé d'avoir vendu des métamphétamines et du magu, un nouveau type de drogue en Chine produit à partir d'un mélange de métamphétamines et de café.

Cai recevait de la drogue par la poste pour en faire le trafic de septembre à novembre 2015.

Le second criminel était un homme de 36 ans nommé Huang Zhengye, accusé d'avoir transporté et vendu des métamphétamines.

L'homme avait été arrêté en septembre 2015 avec une quantité importante de métamphétamines, en plus d'une somme considérable d'argent qu'il avait visiblement obtenu grâce à son commerce illégal.

Peu après que la juge ait rendu ses deux verdicts, celui-ci a annoncé que les deux criminels allaient être condamnés à mort, et ce, conformément aux ordres de la Supreme People's Court et de la Haikou Intermediate People's Court.

La juge a donc annoncé les condamnations ainsi: "Maintenant, j'ordonne qu'on amène Cai Liqun et Huang Zhenye sur le terrain d'exécution et qu'on exécute les deux criminels par fusillade."

Le même jour, 17 autres individus suspectés de crimes en lien avec la drogue ont rencontré la juge lors de cet événement public.

Parmi ces 17 criminels, on en dénombre 8 qui ont fait face à une peine de condamnation à mort.

Ce n'est pas la première fois en Chine que des criminels obtiennent un châtiment de peine de mort devant des spectateurs.

Les autorités se servent de cette méthode afin de décourager la population à s'aventurer dans un parcours criminel.

Généralement, les décisions des juges ont été réfléchies et prises avant la tenue du procès public et le juge ne fait que l'annoncer devant la foule.

Bien qu'une grande partie de la population se dise en faveur de ces exécutions publiques, plusieurs intellectuels et activistes n'hésitent pas à dénoncer cette façon de faire.

Partager sur Facebook
7,137 7.1k Partages

Source: DailyMail · Crédit Photo: Courtoisie