Nouvelles : Des produits toxiques sont présents dans 23 marques de couches pour bébés

Des produits toxiques sont présents dans 23 marques de couches pour bébés

Une nouvelle qui va faire scandale.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,453 1.5k Partages

Il s'agit d'une terrible information qui vient d'être révélée par une enquête de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) : des produits toxiques sont présents dans 23 marques de couches pour bébés. Un véritable scandale.

C'est le quotidien Le Parisien qui rapporte cette nouvelle qui risque de faire le tour du pays d'ici les prochaines heures ou les prochains jours tant il s'agit d'une révélation-choc qui risque d'alarmer une grande majorité de parents. En effet, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) vient de révéler les résultats de son enquête la plus récente et cela n'a rien de réjouissant parce que des produits toxiques sont présents dans 23 marques de couches pour bébés. 

D'après les informations relayées par Le Parisien, une soixantaine de substances chimiques qui pourraient être dangereuses ont été retrouvées dans ces différentes marques de couches. Le plus inquiétant dans cette histoire c'est que du glyphosate a été retrouvé dans des couches. Selon Wikipédia, "le glyphosate est un herbicide classé depuis le 20 mars 2015 comme probablement cancérogène par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC)". Le glyphosate est notamment connu pour être vendu par Monsanto et a été beaucoup pointé du doigt ces derniers temps.

Parmi les autres produits chimiques qui ont été retrouvés dans ces couches, on retrouve également différents types de pesticides que l'on peut retrouver dans des moteurs diesel ou dans de la fumée de cigarette raconte Le Parisien. Le quotidien souligne le fait que même les couches dites écologiques ne sont pas épargnées par la présence de ces produits chimiques. Les résultats de cette enquête sont donc vraiment inquiétants sachant qu'en moyenne on peut changer la couche d'un nouveau-né entre 6 et 8 fois par jour.

Qu'est ce que risquent exactement les enfants qui utilisent ces couches ? Le Parisien explique que cela peut avoir différents types de conséquences des plus légères ou plus dramatiques. Ainsi, cela peut aller à de simples problèmes de peau à un cancer en passant par des effets néfastes sur l'appareil reproductif. Autrement dit, les résultats de cette enquête font froid dans le dos et on devrait davantage d'informations sur cette affaire d'ici les prochaines heures ou les prochains jours.

Partager sur Facebook
1,453 1.5k Partages

Source: Le Parisien · Crédit Photo: Unsplash