Nouvelles : Des parents laissent mourir leur bébé de 10 mois pour des raisons religieuses

Des parents laissent mourir leur bébé de 10 mois pour des raisons religieuses

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
26 26 Partages

Des parents risquent une peine d'emprisonnement à vie, car ils ont laissé de mourir de faim leur bébé de 10 mois après avoir refusé toute forme d'aide médicale pour des raisons strictement religieuses.

Les deux parents âgés de 27 ans, Seth Welch et Tatiana Fusari, ont été formellement accusés de meurtre lundi dernier suite à la mort horrible de leur fillette Mary mardi dernier.

Dans une vidéo filmée lors de la comparution du couple, on peut voir la réaction des deux parents au moment d'apprendre qu'ils feront face à une accusation de meurtre. Le père ouvre la bouche, affichant un air stupéfait, tandis que la mère fond en larmes en découvrant les conclusions du juge.

Lorsque les premiers intervenants étaient arrivés au domicile des parents, ceux-ci avaient constaté que la fillette avait les joues creuses, tout comme les orbites autour de ses yeux.

La mère venait de signaler le 911 après avoir découvert sa fillette décédée dans son berceau.

L'autopsie pratiquée vendredi dernier a démontré que la petite Mary était morte de malnutrition et de déshydratation suite à la négligence de ses parents.

Après que les secours aient confirmé le décès de la fillette, des policiers avaient amené les deux parents pour un interrogatoire lors duquel Welch et Fusari ont fini par admettre qu'ils avaient remarqué que la petite Mary avait considérablement maigri au cours du dernier mois.

Selon ce qui a été dévoilé lors de la comparution des parents, ceux-ci n'ont pas demandé d'aide médicale, car ils craignaient d'avoir des ennuis avec les services de protection de l'enfance. De plus, les parents ont expliqué qu'ils ne faisaient pas confiance à la médecine pour des raisons religieuses.

Sur Facebook, on peut voir que Welch a fréquemment publié des articles ou des vidéos qui dénoncent les méfaits de la médecine tout en mettant de l'avant les bienfaits de la religion.

Le jour du décès de Mary, Welch avait publié un texte soulignant la mort tragique de son enfant. Le père expliquait que suite à la mort de Mary, les parents avaient perdu la garde de leurs enfants étant donné que les services sociaux considéraient qu'ils étaient "les pires parents au monde".

Le père aurait publié ce message alors qu'il était en détention à des fins préventives. Ce dernier ignorait alors qu'il serait ensuite accusé de meurtre.

Les parents avaient deux autres enfants âgés de 2 et 4 ans.

Maintenant que leurs parents sont derrière les barreaux, ceux-ci sont sous la garde leurs grands-parents.

La prochaine comparution du couple es prévue pour le 20 août et les parents risquent l'emprisonnement à vie.

Partager sur Facebook
26 26 Partages

Source: Dailymail · Crédit Photo: Courtoisie