Nouvelles : Des parents adoptent un enfant 4 ans qui avait été tellement battu par ses parents qu'il a dû se faire amputer les deux jambes.

Des parents adoptent un enfant 4 ans qui avait été tellement battu par ses parents qu'il a dû se faire amputer les deux jambes.

Comment peut-on faire ça à son propre enfant.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
961 961 Partages

Les parents adoptifs d'un jeune garçon de 4 ans qui a été tellement battu par ses parents biologiques qu'on a dû lui amputer les deux jambes réclament au gouvernement un durcissement des peines quant aux personnes trouvées coupables de cruauté envers les enfants.

Le couple formé de Paula et Mark Hudgell avait hébergé le jeune Tony quelques jours après Noël 2014 et voilà que tout récemment, les deux parents adoptifs ont créé une pétition demandant un durcissement des sanctions contre les personnes trouvées coupables de cruauté envers les enfants. À ce jour, la pétition a réuni plus de 11 000 signatures.

Il y a 4 ans, le petit Tony qui était alors bébé, avait été admis à l'hôpital pour de nombreuses fractures ainsi qu'une septicémie. Les examens médicaux avaient clairement démontré que l'enfant avait été gravement battu par ses parents biologiques.

Le jeune Tony s'était battu pour sa vie pendant 6 semaines, puis c'est à ce moment que les médecins en étaient venus à la triste conclusion comme quoi ils devraient peut-être envoyer l'enfant aux soins palliatifs.

Mais alors que les médecins attendaient l'autorisation des autorités afin de cesser les traitements sur Tony, le garçon a surpris tous les médecins en reprenant soudainement du mieux.

Quelques semaines plus tard, comme Tony n'était plus en danger de mort, celui-ci avait été hébergé par le couple Hudgell.

Par la suite, le couple Hudgell avait multiplié les actions afin que les parents biologiques de Tony soient poursuivis en justice et ceux-ci ont été finalement condamnés à une sentence d'emprisonnement.

Le couple Hedgell prévoit présenter sa pétition au gouvernement le 8 janvier prochain et il espère faire modifier la loi en hommage au courage de Tony.

Selon le couple Hudgell, lorsque Tony avait été admis à l'hôpital, les docteurs avaient expliqué que celui-ci était à quelques minutes seulement de mourir de ses nombreuses blessures.

Les parents biologiques de Tony avaient raconté aux médecins que les blessures avaient été causées par un terrible accident alors qu'en réalité, ceux-ci avaient bousculé si violemment leur bébé que l'enfant avait souffert de huit fractures dans une seule jambe.

L'enfant avait ensuite souffert pendant 10 jours, sans aucun traitement.

Souhaitons au couple Hudgell que sa pétition soit reconnue par les autorités!

Partager sur Facebook
961 961 Partages

Source: DailyMail · Crédit Photo: Courtoisie