Nouvelles : Des milliers de produits chinois se retrouvent dans Le Panier Bleu

Des milliers de produits chinois se retrouvent dans Le Panier Bleu

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que la mise sur pied du Panier Bleu par le gouvernement du Québec était censée favoriser le commerce local de produits d'ici, plusieurs fabricants québécois déplorent le fait que de nombreux produits fabriqués à l'étranger y soient vendus, rapporte Radio-Canada. 

« À la base, j’ai trouvé que l'initiative était très bonne. Quand on s’est enregistré au Panier Bleu, notre impression, c'était que c'était vraiment, en premier lieu, pour faire la promotion des produits et services québécois », explique à la chaîne publique l'entrepreneur Richard Marier. Son entreprise, TripLogik, conçoit à Montréal des enregistreurs de kilométrage destinés aux gens en affaires. 

« On se retrouve avec des centaines et des centaines de produits qui viennent de la Chine et d’un peu partout sur la planète et notre produit est mélangé à tout ça », a-t-il toutefois constaté depuis quelques jours. 

Radio-Canada recense environ un million de produits affichés dans le catalogue en ligne de l'initiative destinée à promouvoir les produits québécois en achetant directement des sites de commerçants d'ici. 

Toutefois, parmi eux, figurent notamment des instruments de musique Yamaha, des ordinateurs Dell, des boîtes de jeux Lego, des chaussures Vans ou Converse, du matériel de vélo Shimano, des lunettes Oakley. Ces marques ont toutes des sites de production en Chine, et non au Québec. 

« Je souhaite que le Panier Bleu retourne à sa mission de base », ajoute M. Marier, qui souhaite que les visiteurs puissent faire le tri facilement entre les produits fabriqués dans la province et ceux qui le sont à l'étranger.  

Rappelons qu'au début du mois d'avril, François Legault voulait, avec l'OSBL, « regrouper, sur la même plateforme numérique, les produits québécois ». Il y avait de ce fait injecté quatre millions de dollars. 

« On veut s'assurer que, le plus possible, les Québécois achètent des produits québécois, et donc Le Panier bleu, c'est ça que ça va viser », avait alors expliqué M. Legault.

« Nous voulons que Le Panier Bleu soit un dépôt pour tous les produits québécois qui sont offerts par les entreprises du Québec », avait renchéri le ministre de l'Économie, Pierre Fitzgibbon. 

Mais aujourd'hui, Le Panier Bleu inclut tous les commerçants du Québec, peu importe la provenance de leurs produits. 

Radio-Canada rapporte également que de nombreux produits comportent un descriptif uniquement en anglais sur le site web. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Radio-Canada · Crédit Photo: Le Panier Bleu