Nouvelles : Des milliers de personnes vivent encore dans la rue à Paris

Des milliers de personnes vivent encore dans la rue à Paris

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Il s'agit d'une des nouvelles les plus inquiétantes de la journée et elle nous vient de Paris où des milliers de personnes vivent encore dans la rue. Un nombre qui est en augmentation par rapport à l'année dernière.

C'est Le Parisien qui rapporte cette nouvelle qui risque d'en attrister un grand nombre d'entre vous. En effet, des milliers de personnes sont encore sans-abri à Paris. C'est le constat qui avait été fait en février dernier lors de la «Nuit de la solidarité». Au total, 3622 personnes avaient été recensées comme étant sans-abri, mais il se pourrait que ce nombre soit bien plus élevé.

Plus inquiétant encore, l'arrivée massive de migrants dans la capitale au cours des dernières années dont la majorité d'entre eux n'ont pas de toits où dormir. Ils seraient près de 3000 à dormir dans la rue. D'ailleurs, la maire de Paris pointe du doigt le fait d'avoir été prise de court par l'arrivée massive des migrants puisqu'elle ne dispose que de 700 places d'hébergement qui leur sont dédiées. Un nombre bien trop faible à la vue de la situation. 

Toutefois, le bilan n'est pas complètement négatif. Le Parisien indique notamment que 500 000 personnes en état de très grande précarité ont pu jouir de leurs droits respectifs en termes de santé. Le nombre d'expulsions locatives a également diminué de 11%. Des aides spécialement dédiés aux femmes ont également été mis en place. Enfin, en janvier prochain, les sans-abri auront accès à une adresse postale dans un bâtiment du 18e arrondissement. 

Le Parisien souligne qu'il existe 23 000 places d'hébergement d'urgence, mais il semblerait que cela ne soit pas assez parce que le quotidien indique que 1500 familles dorment toujours dans la rue chaque soir.

Un bilan difficile qui intervient 4 ans après le lancement du «Pacte contre la grande exclusion» et à la veille de la «Journée mondiale du refus de la misère», raconte Le Parisien. Ainsi, si des progrès ont été réalisés au cours des 4 dernières années, il semblerait que cela ne soit pas encore suffisant pour limiter le nombre de sans-abri dans les rues de Paris.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Le Parisien · Crédit Photo: iStock