Nouvelles : Des jihadistes français partis combattre en Syrie touchent encore des allocations

Des jihadistes français partis combattre en Syrie touchent encore des allocations

Un vrai scandale

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,471 1.5k Partages

Le Figaro a révélé jeudi que 20% des jihadistes français partis combattre en Syrie continuait de percevoir les aides sociales de l'État français.

"Munis de leurs cartes avec photos, des parents percevaient les fonds venant de Pôle emploi ou de la caisse d'allocations familiales avant de les envoyer par mandat en direction des zones de combats via la Turquie notamment" affirme le chef de la brigade criminelle en charge de l'enquête sur le financement du terrorisme.

Pour la seule année 2016, 420 virements frauduleux ont été effectués. Les enquêteurs ont depuis pris des mesures pour mettre à terme au trafic.

L'argent était récupéré par des collecteurs turcs et libanais pour financer l'organisation terroriste. 

Les enquêteurs estiment que 500 000 euros ont été transmis depuis la France entre mi-2012 et mi-2017.

L'enquête ouverte en 2015 révèle que la somme totale de ces virements frauduleux est estimée à 2 millions d'euros.  

Ces révélations sont le fruit d'une longue enquête menée conjointement par la DGSI (Direction Générale de la sécurité intérieure), la sous-direction antiterroriste (SDAT), l'Europol et l'Office central pour la répression de la grande délinquance financière (Ocrgdf).

Partager sur Facebook
1,471 1.5k Partages

Source: BFM · Crédit Photo: Keystone Press Agency