Nouvelles : Des hommes armés qui avaient été engagés afin de réaliser un fantasme entrent par erreur dans la mauvaise maison

Des hommes armés qui avaient été engagés afin de réaliser un fantasme entrent par erreur dans la mauvaise maison

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles

Un fantasme a pris une très mauvaise tournure lorsque deux hommes armés de machettes sont entrés dans la mauvaise maison en Nouvelle-Galles du Sud, en Australie, avant de se rendre rapidement compte de leur erreur.

Les médias australiens rapportent qu'un d’eux a été récemment acquitté d’être entré dans une maison alors qu'il était armé en juillet 2019.

Les deux hommes avaient été embauchés pour réaliser le fantasme d’un client qui consistait à être attaché dans ses sous-vêtements et caressé à l'aide d’un balai.

Le juge a conclu que "les faits entourant cette affaire sont inhabituels".

Le jeu de rôle avait été arrangé sur Facebook par un homme près de Griffith, Nouvelle-Galles du Sud, qui a fourni son adresse au duo qu'il avait embauché.

Le juge a expliqué que l'homme "était prêt à payer 5 000 dollars australiens si c’était vraiment bon".

Le client avait cependant déménagé à une autre adresse située à 50 km (30 miles) de distance sans en informer les deux hommes. Ils sont ensuite entrés dans la maison qui se trouvait à l’adresse originale.

Lorsque le résident a remarqué une lumière allumée dans sa cuisine à 6 h 15, il a supposé que c’était un ami qui venait tous les jours faire du café le matin.

Les hommes ont appelé le nom de leur client, le résident a allumé la lumière et a enlevé un masque d’apnée du sommeil qu’il portait.

C’est alors qu’il les a vus debout au-dessus de son lit avec des machettes qu’ils avaient apportées comme accessoires pour le jeu de rôle.

Les rapports de police indiquent que lorsque les deux hommes ont réalisé leur erreur, l’un des deux a dit: "Désolé, mon pote", pour ensuite serrer la main du résident.

Les deux hommes se sont ensuite rendus à la bonne adresse, où le client a remarqué qu’un homme avait un "grand couteau" dans son pantalon et leur a demandé de laisser les armes dans leur voiture.

Le client a ensuite cuisiné du bacon, des œufs et des nouilles, et peu de temps après, la police est arrivée à la propriété, a trouvé les machettes dans la voiture et a arrêté le couple de location.

Le juge a statué que la preuve ne suggérait pas que les actes des hommes étaient intentionnels: "Ils portaient les machettes soit comme un accessoire ou quelque chose à utiliser dans ce fantasme. Le fantasme n’était pas scénarisé et il y avait un certain flou quant à la façon dont cela serait effectué."

Source: BBC · Crédit Photo: Adobe Stock