Nouvelles : Des Français louent une villa à 6000 euros en Croatie mais tombent sur un terrain vague

Des Français louent une villa à 6000 euros en Croatie mais tombent sur un terrain vague

Une histoire épouvantable.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors qu'ils pensaient avoir réservé pour deux semaines une villa de luxe sur l'île de Hvar en Croatie, un groupe d'amis est tombé sur un terrain vague. Ce sont plus de 6 000 euros qui sont partis en fumée en quelques instants.

C'est Le Parisien qui rapporte cette nouvelle qui va vous faire froid dans le dos, surtout si vous partez en vacances bientôt et que vous avez fait affaire avec la célèbre plateforme de réservations Booking. 

En effet, un groupe de touristes français a vu ses vacances en Croatie tournées au cauchemar lorsqu'ils se sont rendu compte, une fois arrivés là-bas, que la villa qu'ils avaient louée n'existait pas. À la place, ils sont tombés sur un terrain vague et ont dû dire adieu aux 6 240 euros qu'ils avaient dépensés pour pouvoir séjourner dans cette résidence de rêve qui s'est avérée être une arnaque.

Comme vous pouvez l'imaginer, cette nouvelle a eu l'effet d'une douche froide pour ce groupe d'amis, tous dans la vingtaine, qui s'apprêtait à vivre sans doute les meilleures vacances de leur vie. Une fois la mauvaise nouvelle avalée, ils ont décidé de faire le tour de l'île pour comprendre comment cela était possible, explique Le Parisien. C'est là qu'ils ont appris qu'ils n'étaient pas les seuls à s'être fait arnaquer. Ils ont essayé de joindre la personne-ressource qui leur avait loué la villa, mais évidemment ils n'ont jamais eu de réponse.

Finalement, après avoir joint Booking, les jeunes français obtiennent enfin une bonne nouvelle: ils seront remboursés dans les 10 jours ouvrés, raconte Le Parisien, mais 10 jours ouvrés c'est long et certains d'entre eux n'ont pas les moyens d'attendre ce remboursement, surtout qu'il faut qu'ils trouvent un toit s'ils veulent passer deux semaines en Croatie comme prévu. Certains d'entre eux n'ont pas d'autre choix que de rentrer en France à contrecœur. Leurs vacances sont complètement gâchées.

Pour ceux qui restent en Croatie, Le Parisien relate que les vacances auront un gout amer parce qu'ils auront un budget amoindri qui ne leur permettra pas de passer les vacances dont ils rêvaient. En effet, ils avaient prévu de sortir beaucoup et forcément un budget plus faible signifie des sorties moins fréquentes. C'est ce qu'on appelle des vacances qui tournent au vinaigre.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Le Parisien · Crédit Photo: Adobe Stock