Nouvelles : Des experts français proposent de tester des vaccins contre la COVID-19 sur des Africains, puis s'excusent

Des experts français proposent de tester des vaccins contre la COVID-19 sur des Africains, puis s'excusent

Leurs propos avaient créé une vive polémique.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que leurs propos tenus sur LCI avaient provoqué un tollé jeudi dernier, un docteur et un chercheur français n'ont pas eu d'autres choix que de s'excuser après avoir proposé de tester des vaccins contre le coronavirus en Afrique.

C'est France 24 qui rapporte cette nouvelle qui est en train de susciter de nombreuses réactions sur le web. En effet, après leurs propos polémiques tenus jeudi dernier sur l'antenne de LCI, Camille Locht et Jean-Paul Mira, qui occupent respectivement les postes de chercheur de l'Inserm et de chef de service à l'hôpital Cochin de Paris, n'ont pas eu d'autres choix que de s'excuser ce vendredi. Rappelons que les deux individus avaient proposé l'idée de tester des vaccins contre le coronavirus en Afrique. 

Le médecin avait alors posé la question suivante: «Si je peux être provocateur, est-ce qu'on ne devrait pas faire cette étude en Afrique, où il n'y a pas de masques, pas de traitement, pas de réanimation, un peu comme ça s'est fait d'ailleurs sur certaines études avec le sida, chez les prostituées : on essaie des choses parce qu'on sait qu'elles sont hautement exposées. Qu'est-ce que vous en pensez ?». La réponse du chercheur était sans équivoque: «Vous avez raison. D'ailleurs, on est en train de réfléchir en parallèle à une étude en Afrique avec le même type d'approche, ça n'empêche pas qu'on puisse réfléchir en parallèle à une étude en Europe et en Australie».

Ces propos tenus dans le plus grand des calmes avaient suscité une grande indignation des internautes. Pour une grande majorité, il y avait la volonté de la part de ce médecin et de ce chercheur d'utiliser le continent africain comme un laboratoire. L'association SOS Racisme était d'ailleurs montée au créneau très rapidement sur les médias sociaux en diffusant un communiqué pour dénoncer les propos des deux hommes. «Non, les Africains ne sont pas des cobayes», pouvait-on notamment lire. D'ailleurs, dans ce communiqué, SOS Racisme indique avoir saisi le CSA.

L'ancienne gloire du football ivoirien Didier Drogba, connu pour ses exploits avec l'Olympique de Marseille et Chelsea, a dénoncé également ces propos via son compte Twitter. «Il est inconcevable que nous continuions à accepter ceci. L’Afrique n'est pas un laboratoire. Je dénonce vivement ces propos graves, racistes et méprisants», a-t-il écrit. «Aidez-nous à sauver les vies en Afrique et stopper la propagation de ce virus qui déstabilise le monde entier, au lieu de nous envisager comme cobayes. C’est aberrant! Les dirigeants africains ont la responsabilité de protéger les populations de ces complots abominables».

Le jouer de basket des Orlando Magics, Evan Fournier, avait également réagi sur Twitter pour donner ces propos. «Donc en fait l'Afrique est un laboratoire? Le jour où les gens en auront marre et que ça explosera, faudra pas faire les surpris», s'était-il indigné.

France 24 précise que Camille Locht et Jean-Paul Mira se sont excusés par communiqué de presse et ne feront face à aucune sanction.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: France 24 · Crédit Photo: Adobe Stock