Nouvelles : Des douzaines d'enfants en camp de vacances tués et blessés par un missile lancé sur leur autobus scolaire
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Des douzaines d'enfants en camp de vacances tués et blessés par un missile lancé sur leur autobus scolaire

C'est tragique.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
2 2 Partages

Au moins 29 enfants et des douzaines d'hommes et femmes d'âge adultes sont morts dans de terribles circonstances, jeudi. Plus de 60 enfants « de moins de dix ans » ont aussi été blessés. 

Un missile a été lancé sur un autobus scolaire qui était près d'un marché achalandé, alors que les jeunes étaient en camp de vacances, au nord du Yémen. 

C'est une coalition menée par l'Arabie Saoudite qui a fait feu lors d'une bataille les opposant à des rebelles houthis dont la devise serait « Dieu est le plus grand, Mort à l'Amérique, Mort à Israël, Maudits soient les juifs, Victoire à l'islam », selon une traduction Wikipédia.

Le missile était la réponse à une attaque survenue la veille en Arabie Saoudite et qui a fait un mort et 11 blessés. 

Des images des enfants blessés ont été diffusées à la télévision. Sur les images, on peut voir les vêtements et les sacs à dos des enfants recouverts de sang. 

Même après la diffusion de ces images, la coalition menée par l'Arabie Saoudite a déclaré qu'il s'agissait d'une « action militaire justifiée ». Ils ont accusé les rebelles houthis d'avoir utilisé des enfants comme boucliers. Ils ont ajouté que le missile a été détruit dans les airs et que les dommages ont été causés par les résidus. Selon eux, ils ont respecté les lois internationales et humanitaires. 

Mais l'agence de presse saoudienne a affirmé que l'attaque a été lancée avec l'intention de frapper des civiles et des enfants. 

Johannes Bruwer, qui travaille à l'hôpital ayant reçu les enfants blessés et les corps des morts, a déploré le fait que l'attaque ait ciblé des enfants de moins de 10 ans. 

Plus tard dans la journée de jeudi, d'autres frappes ont touché la capitale Sanaa. On ignore toutefois s'il y a des morts ou des blessés pour le moment. 

Plus de 10 000 personnes ont été tuées dans la guerre faisant rage au Yémen depuis un an et demi, d'après un bilan de l'ONU. 

Plus de 7 millions de personnes, soit un quart de la population du Yémen, sont au bord de la famine ; 1 million de personnes ont été touchées par le choléra. Pire encore, c'est 22 millions de Yéménites sur 30 millions au total (soit près de 75 % de la population!) qui se trouvent actuellement en situation de risque humanitaire, d'après un rapport remis aux élus du Congrès américain en avril 2018.

Partager sur Facebook
2 2 Partages

Source: Daily Mail
Crédit Photo: Capture d'écran