Nouvelles : Des clients d'Hydro-Québec découvrent qu'ils payaient par erreur l'électricité du voisin.

Des clients d'Hydro-Québec découvrent qu'ils payaient par erreur l'électricité du voisin.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

À Chapais, dans le nord du Québec, un client d'Hydro-Québec a découvert la raison très choquante pour laquelle sa facture d'électricité avait quintuplé depuis l'installation d'un nouveau compteur. En effet, l'homme payait depuis deux ans la facture d'électricité d'un autre client, étant donné que société d'État avait inversé les numéros de compteur.

Les deux clients qui ont fait l'objet de cette erreur sont Daniel Bédard et Alain Coulombe, deux résidents de Chapais.

Suite à cette erreur, Alain Coulombe avait réalisé avec stupéfaction que sa facture était passée de 60$ à 320$!

Il aura fallu deux ans avant que le Coulombe finisse par comprendre pourquoi sa facture avait autant augmenté de la sorte. C'est sa locataire qui aura eu la brillante idée de comparer le numéro de téléphone assigné à sa facture avec son vrai numéro.

Par la suite, quand Coulombe a vérifié quel était le numéro de téléphone qu'on avait assigné à sa facture, l'homme a découvert que celui-ci appartenait à Daniel Bédard, un homme qui vivait dans le même quartier que lui.

Après cette découverte, on a découvert que ce serait lors de l'installation des nouveaux compteurs électriques que les comptes auraient été inversés. L'erreur serait attribuable à un technicien.

Toutefois, voilà qu'en raison de ce problème de "compteurs croisés", Daniel Bédard a appris qu'il devrait rembourser une somme de 2700$ à la société d'État.

L'homme a donc mené sa petite enquête pour découvrir que selon la politique d'Hydro-Québec, la société d'État se donne le droit de facturer l’électricité à un client rétroactivement pour un maximum de 36 mois, alors que pour les clients qui font une demande de remboursement, la période de rétroactivité est limitée à 6 mois seulement.

Daniel Bédard affirme ne pas avoir l'intention de payer ce surplus exigé par Hydro-Québec en indiquant que sa facture aurait dû être de 1600$.

L'homme a donc porté plainte à la Régie de l'énergie qui lui aura finalement donné raison en ne facturant son surplus que pour une période de 6 mois. 

Pour sa part, Coulombe affirme avoir été remboursé par Hydro-Québec.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: ICI Radio-Canada · Crédit Photo: Courtoisie