Nouvelles : Des chercheurs québécois ont trouvé un médicament qui serait efficace contre la COVID-19

Des chercheurs québécois ont trouvé un médicament qui serait efficace contre la COVID-19

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles

Une nouvelle lueur d'espoir dans la lutte contre la COVID-19. Une étude lancée en mars dernier par l’Institut de cardiologie de Montréal conclut que la  colchicine, un anti-inflammatoire, serait efficace contre le nouveau coronavirus et aiderait à prévenir les complications. Ce médicament est le premier par administration orale à voir son efficacité prouvée pour le traitement des patients avant qu'ils ne soient admis à l'hôpital, rapporte La Presse.  

« On vient de fournir à la planète un espoir ! On a finalement un premier traitement qui peut aider les patients atteints de la COVID-19 avant leur admission à l’hôpital pour prévenir les hospitalisations, prévenir les intubations et prévenir les décès », déclare en entrevue au quotidien montréalais le Dr Jean-Claude Tardif, chercheur principal de l’étude COLCORONA et directeur du centre de recherche de l’Institut de cardiologie de Montréal (ICM).  

Les patients devaient avoir reçu un diagnostic de COVID-19 et être âgés de plus de 40 ans. Ils devaient également avoir au moins un risque de complications, tels que le surpoids, le diabète, ou encore de l'asthme. 

Ainsi, le traitement a consisté à la prise d'un comprimé deux fois par jour durant les trois premiers jours qui ont suivi le résultat du test, et une fois par jour durant les 27 jours d'après. 

Le médicament a entraîné une baisse de 25 % des  hospitalisations, et une chute de moitié des besoins de ventilation. Une diminution de 44 % des décès a également été remarquée chez les 4 519 patients qui avaient un facteur de risques de complications et qui avaient reçu un résultat positif à la COVID-19, par rapport au groupe témoin, selon l'étude. « C’est une percée majeure », constate le Dr Tardif.

« On a voulu communiquer rapidement nos résultats qui peuvent sauver des vies et des hospitalisations dès demain. On vient d’offrir le premier traitement pour les gens pris avec la COVID-19 et qui sont inquiets à la maison », ajoute-t-il. 

« La prescription de la colchicine aux patients pourrait contribuer à atténuer les problèmes d’engorgement des hôpitaux et à réduire les coûts liés aux systèmes de santé des gouvernements d’ici comme ailleurs », est-il d'ailleurs écrit dans le communiqué de l’ICM diffusé vendredi soir.

Selon le Dr Tardif, il en revient maintenant au gouvernement du Québec et aux autorités publiques de décider de la suite des choses. 

Source: La Presse · Crédit Photo: Adobe Stock