Nouvelles : Des chercheurs auraient trouvé un vaccin pour guérir les allergies aux chats

Des chercheurs auraient trouvé un vaccin pour guérir les allergies aux chats

Oui, vous avez bien lu.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que la meilleure excuse pour ne pas posséder un chat était une bonne vieille allergie aux félins, voilà que les chats pourraient bientôt pouvoir se trouver dans toutes les maisons de la planète suite à l'invention d'un vaccin!

Ce sont des chercheurs de l’Université de Zurich, en Suisse, qui sont derrière ce qui pourrait devenir une véritable révolution féline!

Le vaccin fonctionne de façon à neutraliser une protéine qui serait responsable des réactions allergiques chez 85 % à 90 % des gens.

Maintenant, vous vous dites peut-être qu'il y a encore un obstacle qui pourrait empêcher les chats de se trouver dans toutes les maisons du monde et il s'agit bien entendu de la peur des piqûres. Vous avez bien raison, mais la magie dans tout ça, c'est que le vaccin sera administré aux chats et non aux humains qui souffrent d'allergie! 

Quand on vous dit que l'invasion des chats est pour demain!

L'existence du vaccin a été révélée par le prestigieux Journal of Allergy and Clinical Immunology qui a livré les résultats de l'étude menée par les chercheurs de l’Université de Zurich.

Dans une entrevue accordée à La Presse, Caroline de Jaham, vétérinaire spécialisée en dermatologie, a indiqué que le vaccin en question pourrait être très bien accueilli: "On adopte des animaux pour qu’ils fassent partie de notre environnement. Alors si on peut bonifier la relation entre l’humain et l’animal en rendant les propriétaires moins allergiques – sans qu’il y ait de danger ou de séquelles à long terme pour l’animal –, je n’ai rien contre."

Alors qu'on croit souvent à tort que les allergies sont liées aux poils des chats, celles-ci sont en fait causées par une substance allergène sécrétée dans sa salive, dans les follicules pileux et par les glandes périanales. À cet effet, Caroline de Jaham précise que "La plus grande erreur que les gens puissent faire, c’est de penser que les chats sans poils ne sont pas allergènes".

Enfin, ce n'est pas demain la veille que le vaccin sera disponible, mais gageons maintenant que ce n'est plus qu'une question de temps!

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: La Presse · Crédit Photo: Adobe Stock