Nouvelles : Des célébrations du 14 juillet remplies de violence

Des célébrations du 14 juillet remplies de violence

Un bilan très lourd.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
678 678 Partages

Cette année les célébrations du 14 juillet ont été marquées par de nombreux actes de violence, on compte 845 voitures brûlées et 508 personnes en garde à vue.

Qu'il est lourd ce bilan des festivités du 14 juillet, le quotidien 20 minutes rapporte que cette année il y a eu 845 voitures brûlées et 508 personnes placées en garde à vue. Des chiffres énormes pour la fête nationale, un événement qui se veut donc festif et bon enfant. Malheureusement ce genre de rassemblement public est toujours le théâtre de nombreux débordements qui sont très difficiles à prévoir et à contrôler.

Étrangement, 20 minutes explique que le nombre de voitures brûlées est en baisse par rapport à l'année dernière. En effet, d'après les chiffres que se sont procurés le quotidien, l'année dernière il y avait eu 897 voitures brûlées. Par contre, il y a un chiffre qui parait bien grand c'est le nombre de policiers blessés, on en compte 29 sur les 110 000 mobilisés pour l'occasion.

Rappelons que le 14 juillet est toujours le fruit de célébrations à travers la France. Il y a des défilés militaires, des feux d'artifices, des bals mais aussi des gens qui descendent dans la rue pour plusieurs raisons différentes que cela soit pour célébrer le pays ou au contraire pour troubler l'ordre du public que cela soit à travers des agressions, des dégradations de bien communs ou encore des voitures brûlées.

Depuis maintenant plusieurs années, les scènes de violence lors du 14 juillet sont devenues normales, quasiment plus personne s'en étonne. Il s'agit presque d'une coutume tant on entend plus ou moins les mêmes bilans chaque année, ce qui est bien dommage.

Permettons nous un petit rappel historique, selon Wikipédia "le 14 juillet est la fête nationale de la République Française. Cette date célèbre deux événements différents à savoir la prise de la Bastille du 14 juillet 1789 symbole de la fin de la monarchie mais aussi la Fête de la Fédération en 1793". Une journée qui est donc censée être le théâtre de festivités et non d'événements violents. Malheureusement cette année, la finale de la Coupe du Monde a eu lieu le lendemain et cela a donné également lieu à des actes très violents.

Partager sur Facebook
678 678 Partages

Source: 20 minutes · Crédit Photo: Unsplash