Nouvelles : DERNIÈRE HEURE: La justice oblige les médecins à reprendre les traitements de Vincent Lambert

DERNIÈRE HEURE: La justice oblige les médecins à reprendre les traitements de Vincent Lambert

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
10,079 10.1k Partages

Il s'agit d'un véritable coup de théâtre. Alors que les médecins et sa tutrice légale avaient décidé d'arrêter les traitements de Vincent Lambert en début de journée, la justice vient de dire le contraire et oblige les médecins à reprendre les traitements de l'individu qui est dans un état végétatif.

C'est BFM TV qui rapporte cette nouvelle qui va faire couler beaucoup d'encre. En effet, la justice française oblige les médecins à reprendre des traitements de Vincent Lambert. Une décision qui vient d'être prise et qui risque de surprendre beaucoup de monde, surtout qu'une décision contraire venait d'être prise aujourd'hui. D'après les informations de la chaîne de télévision, c'est la cour d'appel de Paris, sur indication d'un comité de l'ONU, qui a pris cette décision sur la demande des parents de Vincent Lambert qui voulait à tout prix que leur fils reste en vie bien qu'il soit dans un état végétatif. D'ailleurs, ses parents considèrent cette décision comme une très grande victoire.

***

Pourtant tout le monde pensait que l'affaire Vincent Lambert avait pris fin plus tôt dans la journée. Même le président de la République Emmanuel Macron avait commenté sur les médias sociaux la décision d'arrêter les traitements de Vincent Lambert. Il avait estimé que cette décision avait été prise en toute connaissance de cause et qu'il fallait la respecter. Il faut croire que la justice ne l'entendait pas de cette oreille.

BFM TV rappelle que ce sont les parents de Vincent Lambert qui tiennent à tout prix à le maintenir en vie alors que sa femme, cinq de ses frères et soeurs ainsi que son neveu veulent arrêter à tout prix les traitements pour qu'il arrête de souffrir.

Pour celles et ceux qui ne sont pas familiers avec cette affaire Vincent Lambert, Wikipédia rappelle qu'il s'agit "d'une affaire judiciaire liée au débat sur l'acharnement thérapeutique et l'euthanasie en France. À la suite d'un accident de la route survenu en 2008, Vincent Lambert plonge dans un état de conscience minimal. Le 10 avril 2013, après plusieurs années passées à essayer sans succès d'améliorer cet état, l'équipe médicale décide, après avoir consulté sa femme, mais pas ses parents ni ses frères et soeurs, de cesser de l'alimenter et de l'hydrater. Une décision qui fut par la suite annulée et qui a enclenché une longue bataille judiciaire qui a duré plus de 6 ans". 

Partager sur Facebook
10,079 10.1k Partages

Source: BFM TV
Crédit Photo: Courtoisie