Nouvelles : DERNIÈRE HEURE: 700 otages dont des citoyens européens et américains capturés par l'État Islamique

DERNIÈRE HEURE: 700 otages dont des citoyens européens et américains capturés par l'État Islamique

Histoire en développement.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
4,920 4.9k Partages

Une nouvelle de dernière heure! L'État islamique, une organisation terroriste, militaire et politique, d'idéologie salafiste djihadiste, a fait 700 otages après avoir attaqué un camp de réfugiés de Deir-al Zor, en Syrie, d'après Vladimir Poutine. 

C'est ce que le président russe a déclaré lors d'un forum à Sotchi, ce jeudi. La nouvelle fait maintenant le tour du monde et inquiète au plus haut point les observateurs de nombreux pays. 

L'attaque a eu lieu le 13 octobre dernier. Environ 130 familles ont été victimes d'enlèvement. 

Parmis les otages, il y aurait des citoyens d'origine américaine et européenne. 

Ils ont promis de « tuer 10 otages par jour » jusqu'à ce qu'ils aient tout ce qu'ils demandent, mais on ignore en quoi consiste exactement ces exigences pour le moment. L'information a toutefois déjà été confirmée par Reuters, d'après Global News. 

« Ils ont exécuté 10 personnes avant hier », a confirmé le président russe. « C'est trop horrible! C'est une catastrophe! »

« Selon nos données, plusieurs citoyens des États-Unis et de pays européens ont été pris en otage. Tout le monde se tait, une sorte de silence, comme si rien ne se passait », a-t-il déclaré.

« Des représentants de l'État islamique ont été laissés dans plusieurs localités et ont récemment commencé à élargir leur zone de présence: 130 familles y ont été emmenées, soit près de 700 personnes, en otages. »

D'après Vladimir Poutine, l'État islamique gagnerait du terrain en Syrie, dans des régions qui étaient contrôlées ou appuyées par les forces armées américaines. 

L'État islamique est classé comme organisation terroriste par de nombreux États et est accusé par les Nations unies, la Ligue arabe, les États-Unis et l'Union européenne d'être responsable de crimes de guerre, de crimes contre l'humanité, de nettoyage ethnique et de génocide, explique Wikipédia. Il pratique également la destruction de vestiges archéologiques millénaires dans les territoires qu'il contrôle.

En Irak et en Syrie, l'État islamique atteint son expansion territoriale maximale en 2014 et 2015 avec la prise de nombreuses villes comme Falloujah, Raqqa, Manbij, Boukamal, Mossoul, Tall Afar, Al-Qaim, Tikrit, Hit et Ramadi. À partir de août 2014, une coalition internationale de vingt-deux pays menée par les États-Unis procède à une campagne de frappes aériennes contre l'EI. La Russie est intervenue à son tour en Syrie en septembre 2015. En novembre 2017, l'État islamique perd ses dernières villes d'importance en Irak et en Syrie.

Comme il s'agit d'une histoire en développement, nous mettrons ce texte à jour dès que plus d'informations seront disponibles.

Partager sur Facebook
4,920 4.9k Partages

Source: Daily Mail · Crédit Photo: Capture d'écran