Nouvelles : De plus en plus de femmes veulent faire une chirurgie des mamelons pour ressembler à Emily Ratajkowski

De plus en plus de femmes veulent faire une chirurgie des mamelons pour ressembler à Emily Ratajkowski

Oui, vous avez bien lu.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que de nombreuses femmes subissent des augmentations mammaires chaque année, une nouvelle tendance est en train d'émerger aux États-Unis où des femmes se font faire des chirurgies des tétons, mais aussi des aréoles. Décidément, on n'arrête pas le progrès en 2019.

C'est Le Figaro qui rapporte cette nouvelle qui risque de faire couler beaucoup d'encre au cours des prochains jours tant il s'agit d'un sujet qui va diviser l'opinion publique. En effet, aux États-Unis, de plus en plus de femmes se font faire des chirurgies des tétons, mais aussi des aréoles. Pour celles et ceux qui ne savent ce que sont des aréoles, Wikipédia rappelle qu'il s'agit «de la zone de peau circulaire pigmentée située sur la face antérieure du thorax autour du mamelon».

Le Figaro explique qu'en 2019, les chirurgiens américains n'avaient jamais eu autant de demandes de la part de femmes qui voulaient se faire opérer cette partie du corps. La faute à Instagram et à la mode parce qu'elles sont de plus en plus nombreuses à vouloir mettre des robes transparentes pour imiter leurs vedettes préférées qu'elles voient sur les médias sociaux. Pour mettre ce genre de robe, il faut des tétons «parfaits» et beaucoup de chirurgiens entendent la phrase «j'aimerais avoir les mêmes tétons que Emily Ratajkowski». Les Kylie Jenner et autres Rihanna de ce monde sont également parmi les plus cités.

Le Figaro rapporte les résultats d'une étude du «Plastic Surgery Group» qui indique qu'en 2016, 30% des demandes de chirurgies esthétiques concernaient une réduction des aréoles. Il ne s'agit donc pas de quelque chose de complètement nouveau, mais le quotidien explique tout de même que les demandes sont en hausse même si des chiffres pour 2019 ne sont pas encore disponibles. Toutefois, elle semble bien réelle comme l'explique le docteur Rowe qui estime que le nombre de femmes qui passent à son cabinet chaque semaine pour se faire opérer des aréoles a été multiplié par 4. Rien que ça.

Pour le moment, le Figaro affirme que cette tendance est seulement très populaire aux États-Unis. En France, il y aurait une demande très faible puisque les femmes ne sont pas forcément autant influencées par les soeurs Kardashian et consorts que les Américaines. Toutefois, le quotidien rappelle qu'il ne faut pas prendre ces opérations à la légère puisqu'elles peuvent laisser des petites cicatrices, mais aussi compliquer les choses si vous comptez allaiter votre futur enfant.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Le Figaro
Crédit Photo: Instagram