Nouvelles : Condamné à 10 jours de prison pour avoir tiré un requin avec son bateau jusqu'à sa mort

Condamné à 10 jours de prison pour avoir tiré un requin avec son bateau jusqu'à sa mort

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Même si les requins peuvent être des animaux dangereux, ce n'est pas une raison pour leur faire du mal gratuitement. C'est ce que vient sans doute de comprendre un habitant de la Floride qui a été condamné à 10 jours de prison pour avoir tiré un requin avec son bateau.

C'est le New York Post qui rapporte l'histoire de Robert Lee “Bo” Benac III, un américain de 30 ans qui vit en Floride. Il a eu la bien mauvaise idée de tirer un requin avec son bateau. Deux de ses amis qui étaient présents sur place ont bien évidemment filmé la scène et l'ont publié sur les médias sociaux. À voir comment ils rigolent, ils ont l'impression de passer un très bon moment alors qu'il y a un animal qui souffre énormément devant leurs yeux. D'ailleurs, il souffre tellement qu'il va en mourir. Une vidéo qui avait fait le tour du web et qui avait choqué beaucoup de monde.

Ajouté à ça, le New York Post explique que ces trois mêmes personnes ont filmé des vidéos où ils tirent sur des requins et versent de l'alcool dans la gorge de poissons. D'ailleurs, les autorités étaient tombées également sur ces vidéos. Autant vous dire que cela faisait beaucoup de choses contre eux.

Les faits remontent au mois de juin 2017, mais la sentence vient de tomber, Robert Lee “Bo” Benac III est reconnu coupable de lynchage animal et va devoir passer 10 jours, explique le New York Post. Une peine que certains trouveront très légère, surtout qu'il aura la possibilité d'étaler sa peine sur plusieurs semaines. Il a également écopé de 11 mois de probation, il devra aussi réaliser 250 heures de travaux d'intérêt général en plus de payer une amende de 2500$.

Parmi les autres personnes sur place, le New York Post indique que le pilote du bateau Michael Wenzel a également écopé de 10 jours de prison. Une sanction qui avait été rendue au mois de mai 2018. La troisième personne impliquée dans cette histoire n'a pas été sanctionnée.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: New York Post · Crédit Photo: Courtoisie